Explosion à Schaerbeek : les installations de gaz non conformes

13/10/10 à 08:28 - Mise à jour à 08:28

Source: Le Vif

Les installations de gaz de la plupart des 21 immeubles concernés par l'explosion qui s'est produite le 25 septembre, dans le quartier Gaucheret à Schaerbeek, sont "dangereuses, non conformes, désastreuses", rapporte mercredi La Dernière Heure, ajoutant que l'information est confirmée par Sibelga.

Explosion à Schaerbeek : les installations de gaz non conformes

© Belga

Les 21 immeubles dont il est question sont voisins des trois bâtiments soufflés par l'explosion. Seize d'entre eux sont provisoirement inhabitables et les cinq autres se trouvent sur le tronçon alimenté par la conduite à hauteur de laquelle le drame s'est produit.

Selon le porte-parole de Sibelga, Philippe Massart, si l'état de la plupart de ces installations privées est "désastreux", cela n'implique pas que celui des installations des trois immeubles qui ont été soufflés l'était également.

Lors de l'inspection, effectuée par Sibelga mercredi et jeudi derniers, un "taux de fuite de gaz important a (même) été détecté" dans un des 21 immeubles, ajoute le porte-parole.

Vu l'état de certaines installations, "la réouverture de gaz sera refusée par Sibelga tant que des travaux de sécurisation nécessaires n'auront pas été réalisés par les propriétaires responsables".

Par ailleurs, "aucune défectuosité n'a été constatée" par la justice lors de l'examen des conduites souterraines, dont la responsabilité incombe à Sibelga.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires