Explosion à Rocourt : le patron du café avoue être l'auteur de l'incendie

14/02/13 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Le Vif

Le gérant du café Bella Cosa, Kevin Cossalter, dont l'établissement a été soufflé par une explosion ce jeudi matin, a reconnu être l'auteur de l'incendie qui a provoqué l'explosion.

Explosion à Rocourt : le patron du café avoue être l'auteur de l'incendie

© Image Globe

Le complice présumé du gérant, Frédéric De Bruyn, âgé de 27 ans et domicilié à Herstal, a également reconnu avoir participé aux faits. Un troisième larron présumé, Alexandre Unina, âgé de 26 ans, a aussi été interpellé. C'est lui qui aurait amené les bidons d'essence sur les lieux, a-t-on appris ce jeudi au parquet de Liège.

Le café Bella Cosa, situé chaussée de Tongres, à Rocourt (Liège), a été soufflé par une explosion ce matin vers 5H30. Deux personnes qui se trouvaient sur les lieux ont été blessées. L'enquête s'est rapidement orientée vers une piste criminelle. A minuit trente, des agissements suspects avaient été dénoncés par des voisins. Contacté par la police, le gérant avait signalé que tout était normal.

Peu après les faits, des témoignages ont fait état de racket. Les enquêteurs n'ont cependant apporté que peu de crédit à ces déclarations et ont orienté leurs recherches vers les deux blessés. Ils se sont en effet étonnés de leur présence sur les lieux à cette heure de la nuit.

Kevin Cossalter, 27 ans, joueur de football à Wiltz (Luxembourg) et patron du café, ainsi que son complice présumé ont été interrogés à l'hôpital où ils avaient été transportés pour être soignés de brûlures. Ils ont reconnu avoir mis le feu au café et ont été privés de leur liberté. Jeudi après-midi, ils étaient cependant inaudibles. Le patron du café est tombé ensuite inconscient. Son complice présumé est, lui, opéré.

Le mobile n'a pas clairement été expliqué par les deux hommes mais il semble que Kevin Cossalter souhaitait remettre son établissement mais ne trouvait pas de repreneur. Avec l'aide de complices, il aurait tenté de mettre sur pied une escroquerie à l'assurance.

Les causes de l'explosion ne sont pas encore connues mais il semble qu'elle est consécutive à l'incendie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires