Explosion à l'Institut national de criminologie de Bruxelles

29/08/16 à 07:01 - Mise à jour à 09:00

Source: Belga

Une explosion est survenue la nuit dernière sur le site de l'Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) situé Chaussée de Vilvorde à Neder-Over-Heembeek, confirme le parquet de Bruxelles. Aucune victime n'est à déplorer. L'enquête est en cours.

Explosion à l'Institut national de criminologie de Bruxelles

Vue aérienne de l'Institut national de criminologie criminalistique © Google maps

"Il n'y avait personne sur le site" de l'INCC, le principal centre scientifique de la justice belge, a précisé le porte-parole du parquet, qui s'est refusé à se prononcer sur les causes de l'explosion, assurant uniquement que celle-ci était "d'origine criminelle". "Une enquête est en cours pour déterminer la nature de l'explosion", qui n'a pas fait de victimes, précise le parquet. "Les dégâts sont importants", a précisé un porte-parole des pompiers, Pierre Meys, évoquant une explosion "fort violente". "Des fenêtres du labo ont été éjectées à plusieurs dizaines de mètres", a-t-il dit. Un communiqué de presse sera diffusé dans la matinée.

Une explosion suivie d'un incendie est survenue sur le site de l'Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) situé à Neder-Over-Heembeek, aux alentours de 02h30 dans la nuit de dimanche à lundi. Selon différents médias, une voiture-bélier est entrée sur le site et un ou plusieurs individus ont déposé une bombe. Le parquet ne souhaitait cependant ni confirmer ni infirmer pour l'instant l'utilisation d'une voiture-bélier.

Les pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux et un hélicoptères a survolé la zone. Les dégâts sont importants.

La Chaussée de Vilvorde est fermée à la circulation, a constaté Belga sur place.

L'institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) est une institution scientifique fédérale qui relève directement du ministère de la Justice. Son rôle est de réaliser des expertises et recherches scientifiques à la demande des instances judiciaires afin d'identifier les auteurs d'infractions. L'INCC crée et entretient également les banques de données criminalistiques nationales.

La direction opérationnelle Criminalistique s'occupe d'analyser en laboratoire les traces récoltées notamment par la police sur les lieux d'un crime (ADN, balles, textiles, drogues etc.) pour identifier les auteurs et leur mode de fonctionnement. Ce département réalise les expertises, entretient la banque de données et effectue des recherches scientifiques criminalistiques. La direction Criminologie réalise de son côté des recherches et études sur des phénomènes criminels, afin de lutter le plus efficacement possible contre la criminalité. Le bâtiment de l'INCC situé Chaussée de Vilvorde à Neder-Over-Heembeek abrite la Direction opérationnelle Criminalisitique. La direction Criminologie se situe au 7e étage du centre administratif Botanique. Les premiers membres de l'INCC ont été engagés en 1991 et l'institut est entré en service en 1993.

Nos partenaires