Explosion à Anvers: Techlink souhaite un contrôle des installations intérieures de gaz tous les cinq ans

17/01/18 à 10:49 - Mise à jour à 10:50

Source: Belga

(Belga) Techlink, la fédération des installateurs en électrotechnique, plaide mercredi pour un contrôle obligatoire tous les cinq ans des installations intérieures de gaz, à la suite de l'explosion survenue lundi soir au Paardenmarkt, à Anvers.

En Flandre, le contrôle d'une chaudière à gaz est obligatoire tous les deux ans, tandis que cette obligation est de trois ans en Wallonie et à Bruxelles. "Mais pourquoi un organisme de contrôle agréé ne vérifie-t-il pas de temps en temps l'ensemble de l'installation? ", s'interroge Kris Van Dingenen, directeur technique de Techlink. "Après l'explosion de gaz à Saint-Gilles en mars de l'année dernière et celle à Anvers lundi soir, il me semble qu'un contrôle obligatoire tous les cinq ans ne serait pas du luxe". La fédération souligne qu'elle réclame depuis des années aux autorités des contrôles obligatoires des installations intérieures de gaz. Techlink espère dès lors que l'explosion à Anvers constituera "un tournant". Trois immeubles à appartements ont été presque entièrement détruits lors de l'explosion, qui a fait deux morts. Quatre autres bâtiments ont été sérieusement endommagés. Selon le parquet d'Anvers, les premières constatations semblent indiquer une explosion au gaz. (Belga)

Nos partenaires