Experts : le démenti d'Ecolo

22/05/12 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Le Vif

Les Verts francophones démentent bénéficier d'experts en réforme de l'Etat financés par le gouvernement fédéral. Seul Groen a accepté la générosité de Di Rupo Ier. Une nuance que le Premier ministre PS s'est abstenu de relever. Machiavélique ?

Experts : le démenti d'Ecolo

© Reuters

Rien à voir avec ça. Eux c'est eux, nous c'est nous. Ecolo a tôt fait de démentir l'information dévoilée par Le Vif.be : non, les Verts francophones ne touchent pas un euro du gouvernement fédéral pour bénéficier de l'appui de deux experts en matière institutionnelle.

Pas besoin de renfort, Ecolo a ce qu'il faut sous la main en spécialistes, tient à préciser le porte-parole du parti. Aucune envie particulière, non plus, de mettre le doigt dans ce genre d'engrenage : "nous n'avons pas souhaité nous associer à cette démarche qui ne concerne que Groen. Nous leur laissons la responsabilité de ce choix."

Façon élégante et toute diplomatique de prendre ses distances avec le deal accepté par les voisins-amis-partenaires flamands qui cohabitent dans le même groupe parlementaire.

Mine de rien, Elio Di Rupo peut être un grand distrait quand il veut. La nuance a échappé au Premier ministre. Au Parlement, il n'a jamais eu que le groupe "Ecolo-Groen" à l'esprit et à la bouche pour citer le bénéficiaire du coup de pouce financier accordé par son gouvernement. "C'est une approximation qui nous est dommageable", grince-t-on chez Ecolo, manifestement peu enchanté de se voir associer à ce procédé.

Pour être complet, on relèvera qu'aucun député Ecolo n'a jugé utile de rectifier la chose lors des débats parlementaires sur le budget. Pour ne pas lâcher Groen en public?

P.Hx

En savoir plus sur:

Nos partenaires