ExoMars: le module atterrisseur Schiaparelli s'est séparé de la sonde Trace Gas Orbiter

16/10/16 à 17:36 - Mise à jour à 17:38

Source: Belga

(Belga) L'Agence spatiale européenne (ESA) a confirmé dimanche, peu après 17h00, depuis son centre de contrôle à Darmstad (Allemagne), la séparation entre la sonde Trace Gas Orbiter (TGO) et le module atterrisseur Schiaparelli (Entry, Descent and Landing Demonstrator Module - EDM), après un voyage de sept mois. L'ESA attendait encore de recevoir la télémétrie de TGO. Le lancement des deux instruments avait eu lieu le 14 mars dernier, depuis la base spatiale de Baïkonour au Kazakhstan, dans le cadre de la première partie de la mission ExoMars.

ExoMars: le module atterrisseur Schiaparelli s'est séparé de la sonde Trace Gas Orbiter

ExoMars: le module atterrisseur Schiaparelli s'est séparé de la sonde Trace Gas Orbiter © BELGA

Schiaparelli, auquel a contribué l'Observatoire royal de Belgique, doit atterrir sur Mars dans trois jours. La sonde scientifique TGO, qui comprend l'instrument NOMAD conçu et fabriqué par l'Institut royal d'aéronomie spatiale de Belgique (IASB), entame parallèlement dimanche sa mise en orbite autour de la planète rouge. Elle sera chargée de "renifler" l'atmosphère martienne pour détecter des gaz à l'état de traces comme le méthane qui pourrait indiquer la présence d'une forme de vie actuelle sur la planète. (Belga)

Nos partenaires