Exode des jeunes belges : un couac au SPF Economie

27/07/12 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Le Vif

Diffusée hier, l'info selon laquelle le nombre de jeunes Belges partis travailler à l'étranger a "explosé" (70 % de plus en 2010 par rapport à 2009) a fait un buzz. Elle était erronée.

Exode des jeunes belges : un couac au SPF Economie

© Thinkstock

Largement diffusée hier, au-delà même de nos frontières, l'information selon laquelle le nombre de jeunes Belges partis travailler à l'étranger a "explosé" (70 % de plus en 2010 par rapport à 2009) était fausse. Des sociologues et des économistes ont été appelés à commenter cet "exode massif" dans différents médias. Les uns ont déploré une "fuite des cerveaux". D'autres ont assuré que les jeunes fuient les faibles perspectives d'emplois en Belgique et en Europe.

De Morgen, qui avait révélé ces chiffres, se basait sur deux sources au SPF Economie qui ont commis des erreurs de calcul. "Nous avons fait une erreur et nous en assumons la responsabilité, réagit le porte-parole du SPF Economie. Chez les 15-29 ans, le nombre est passé de 16.455 en 2009 à 16.759 en 2010, soit une hausse de 1,8%, et non 70%. Cette faute est survenue parce que quelqu'un a mal interprété et calculé les données. Les personnes pour lesquelles nous ne disposons d'aucune information sur l'endroit où elles se trouvent ont été comptabilisées par une personne de chez nous. Cela n'aurait jamais dû être fait. C'est une faute personnelle. Si j'avais vu les chiffres, ça ne serait jamais sorti."

L'info erronée, qui avait de quoi interpeler, a bénéficié d'une très large diffusion. La rectification, elle, n'a pas eu autant de visibilité.

O.R.

En savoir plus sur:

Nos partenaires