Exclusion du chômage : "l'afflux massif au CPAS n'a pas eu lieu"

06/02/15 à 15:24 - Mise à jour à 16:03

Source: Belga

Quelque 3.795 personnes déboutées de leur droit aux allocations d'insertion qui se sont présentées en janvier à leur CPAS ont reçu un revenu d'intégration, selon des chiffres du SPP Intégration sociale calculés à partir d'un échantillon.

Exclusion du chômage : "l'afflux massif au CPAS n'a pas eu lieu"

Willy Borsus © Belga

"Indéniablement, l'afflux massif attendu n'a pas eu lieu, en tout cas pour le moment", a déclaré vendredi le ministre de l'Intégration sociale Willy Borsus, lors de la présentation d'un bulletin statistique.

Le ministre a rappelé que, selon des chiffres provisoires de l'ONEM, 16.900 chômeurs ont été exclus en janvier et 3.000 autres devraient l'être encore au cours de l'année. Sur un échantillon de 25 villes ou communes, dont les cinq plus grandes du pays, 3.795 personnes déboutées de leur droit aux allocations d'insertion qui se sont présentées en janvier à leur CPAS ont reçu un revenu d'intégration. Ce chiffre ne prend pas en compte les dossiers en attente d'une décision ni les personnes qui se présenteront ultérieurement auprès des services sociaux, précise Willy Borsus.

Le ministre MR souligne que le gouvernement a décidé d'assumer le surcoût généré par l'exclusion de personnes déboutées de leur droit aux allocations d'insertion, en dégageant un montant supplémentaire de 19,6 millions d'euros au bénéfice des CPAS sur un budget total de 64 millions d'euros.

Les personnes déboutées de leur droit aux allocations d'insertion qui n'auraient pas introduit de demande de revenu d'intégration "ne doivent pas être le plus grand nombre", estime le ministre, compte tenu de la médiatisation de ce dossier.

Le ministre libéral a par ailleurs annoncé qu'il mettrait à l'ordre du jour de la Conférence interministérielle (concertation régulière entre ministres fédéraux, communautaires et/ou régionaux) un point sur les mesures d'activation "sociales et socio-professionnelles" des chômeurs de longue durée.

"Il y a en Belgique 48.077 chômeurs complets indemnisés depuis plus de 10 ans, dont 24.556 depuis plus de 15 ans et 14.279 depuis plus de 19 ans", a indiqué M. Borsus, faisant état de "chiffres interpellants".

Il souhaite mener "un travail au niveau fédéral et en lien avec les Régions pour augmenter les efforts d'insertion sociale et socio-professionnelle". "Il y a lieu de poursuivre et d'amplifier des réformes qui créent de nouvelles possibilités d'activité et d'emploi", estime Willy Borsus.

Nos partenaires