Exclusif : le rapport du Pr Simon Petermann sur les crimes d'honneur

Source: Le Vif

Le 10 janvier 2008, le juge d'instruction de Charleroi Ignacio de la Serna, en charge de l'affaire Sheikh, demandait à Simon Petermann, docteur en science politique, professeur honoraire des universités de Bruxelles (ULB) et de Liège (ULg), de: "prendre connaissance de l'ensemble du dossier et des faits ; décrire la problématique des mariages forcés, des violences contre les femmes et des crimes d'honneur à supposer dans la communauté pakistanaise ; confronter les résultats des recherches effectuées aux éléments du dossier ; le cas échéant, de fournir des éléments d'appréciation complémentaires eu égard au prescrit religieux qui pourrait avoir joué un rôle."

Exclusif : le rapport du Pr Simon Petermann sur les crimes d'honneur

© Image Globe

Le Vif/L'Express a décidé de le publier, en l'expurgeant autant que possible des éléments personnels relatifs à des témoins ou aux quatre membres de la famille de Sadia Sheik : son père, sa mère, son frère et l'une de ses soeurs. Ces derniers ont été reconnus coupables de l'assassinat de Sadia par la cour d'assises du Hainaut, avec la circonstance aggravante qu'il a un motif discriminatoire. Ainsi le code pénal traduit-il la notion de crime dit d'honneur, inspirée, dans ce cas-ci, par l'injonction faite aux femmes, dans certaines sociétés, de se conformer aux choix de leur famille. D'où l'intérêt de mieux connaître les ressorts de ces crimes dans le monde et dans les communautés immigrées, comme s'y est attaché Simon Petermann.

Marie-Cécile Royen

Les derniers articles en un clin d'oeil



Nos partenaires