Euthanasie: deux mineurs d'âge euthanasiés depuis l'élargissement de la loi en 2014

14/09/17 à 17:04 - Mise à jour à 17:06

Source: Belga

(Belga) Deux mineurs d'âge ont été euthanasiés depuis l'élargissement de la loi en 2014. "La situation belge est comparable à celle des Pays-Bas", souligne jeudi Wim Distelmans, le président de la commission euthanasie.

La Chambre a approuvé en février 2014 l'extension de la loi euthanasie aux mineurs d'âge en phase terminale dotés d'une capacité de discernement. Ceux-ci peuvent désormais demander à être euthanasiés avec l'accord de leurs parents ou de leur tuteur. Le 17 septembre 2016, le journal Het Nieuwsblad rapportait qu'un premier mineur d'âge avait eu recours à cette possibilité. Depuis lors, un jeune Wallon a également demandé à être euthanasié, a confirmé le professeur Distelmans jeudi. "La situation est comparable avec celle qui prévaut aux Pays-Bas où on a enregistré cinq cas en dix ans. Nous n'en avons encore eu que deux en trois ans", poursuit l'intéressé. Conformément aux prévisions, le nombre de mineurs d'âge qui ont été euthanasiés est proportionnellement très inférieur par rapport aux adultes. "Nous savions qu'il n'y en aurait pas beaucoup", poursuit le professeur Distelmans. "Quelque 100.000 adultes décèdent chaque année en Belgique pour 1.000 mineurs d'âge. Quand on sait que 2.000 décès chez les adultes sont la conséquence d'une euthanasie, il ne pouvait dès lors pas y en avoir beaucoup parmi les mineurs d'âge. Les enfants n'entrent par ailleurs en ligne de compte que lorsqu'ils sont en phase terminale alors qu'une euthanasie est possible chez les adulte même s'ils ne sont pas condamnés." (Belga)

Nos partenaires