Euro hockey : les Red Panthers battent l'Irlande pour rejoindre les demi-finales

20/08/13 à 19:48 - Mise à jour à 19:48

Source: Le Vif

Qualifiée pour la première fois de son histoire pour les demi-finales de l'Euro de hockey féminin, la Belgique jouera pour une place en finale face à l'Allemagne, jeudi (18h00) à Boom.

Euro hockey : les Red Panthers battent l'Irlande pour rejoindre les demi-finales

© Image Globe

Les Red Panthers ont battu l'Irlande 3 à 0 pour leur 3e match de poule mardi assurant ainsi leur place dans le dernier carré avec une deuxième place dans le groupe A. La Belgique, 13e nation mondiale, affrontera ainsi en demi-finales l'Allemagne, vice-championne d'Europe en titre et 5e mondiale, qui a terminé première du groupe B.

L'autre demi-finale jeudi à 20h30 opposeront les Pays-Bas, très large vainqueur 7 à 0 de la Bélarusse mardi et premières du groupe des Belges, à l'Angleterre, 2e du groupe B. Les Néerlandaises, ce sont les N.1 mondiales, tenantes du titre, championnes du monde et championnes olympiques.

Pour les Belges de Pascal Kina, c'est une première. Leur meilleur résultat dans un Euro datait d'une 5e place il y a deux ans à Moenchenglabach, quelques semaines avant le tournoi de qualification olympique qui leur a valu une place à Londres en battant ... l'Irlande à Kontich.

La progression des dames est aussi linéaire que celle des hommes. Après une 7e place à l'Euro de 1991, la Belgique était carrément redescendue en division B pour remonter parmi l'élite en 2009 à Rome. Depuis, la professionnalisation des structures du hockey belge a aussi touché l'équipe féminine.

Pour ce match face à l'Iralnde, les Belges de Pascal Kina pouvaient se contenter d'un nul face aux Irlandaises, 15e mondiales. Si la partie débutait par un PC rapide de l'Irlande, à côté, la Belgique prenait le contrôle du match sans pour autant se créer de véritables occasions. Il fallut attendre la 10e pour voir une opportunité pour Judith Vandermeiren. C'est finalement Anouk Raes, sur PC, à la demi-heure qui trouvait l'ouverture et soulageaient quelque peu les Belges, 1-0, score au repos.

Les PC se sont accumulés en début de seconde période pour la Belgique, sans succès pourtant. Sur une des très rares contre-attaques irlandaises, Aisling D'Hooghe provoquait un stroke à 20 minutes du terme... qu'elle arrêtait. Sur le 7e PC belge, Anne-Sophie de Scheemaekere doublait la mise à un quart du terme alors que la Belgique évoluait à dix durant les 5min de côté de Emilie Sinia, qui fêtait sa 150e cape, pour une carte jaune. Erica Coppey fixait les chiffres à 3-0 à 10 minutes du terme.

"Nous voulons gagner contre l'Allemagne" La belgique affrontera donc l'Allemagne jeudi. "Notre premier objectif est atteint", se réjouissait Pascal Kina, le coach des Red Panthers.

"Mais nous voulons continuer et nous voulons gagner contre l'Allemagne", a-t-il ajouté après la victoire 3 à 0 face à l'Irlande synonyme de qualification.

"Nous jouons d'ailleurs toujours pour gagner. Nous savions que nous allions croiser les Pays-Bas et l'Allemagne à un moment. Nous avons déjà joué en préparation contre eux. On connaît très bien l'équipe allemande. Et je suis sûr que la mission n'est pas impossible. Je l'ai vue encore ici et je suis persuadé que nous pouvons le faire. Cela reste bien entendu l'Allemagne (ndlr, vice-championnne d'Europe, 5e mondiale). Je n'ai pas besoin de motiver les filles. Elles le sont déjà particulièrement pour cet Euro."

"Les Irlandaises étaient bien organisées, cela nous a peu surpris. Nous avons essayé de poser notre jeu et l'avantage à la pause était mérité. Nous étions plus fort physiquement, nous nous sommes procurés plus d'occasions en seconde période et cela a fini par payer en fin de match, mais nous avons aussi eu un peu de chance quand l'Irlande a failli égaliser sur leur stroke."

"Nous sommes restées calmes et posées" "Nous avons su rester calmes et posées", s'est réjoui Anouk Raes auteur du premier but face à l'Irlande pour faire sauter le verrou irlandais en première mi-temps mardi pour le 3e match des Red Panthers à l'Euro de hockey féminin.

"L'Irlande a bien joué en première mi-temps et nous avons du chercher l'ouverture. Heureusement, nous avons marqué, sans quoi, on ne sait jamais. Après la pause, nous avons continué dans le même sens pour essayer de marquer encore. C'est ce qui s'est passé." Même si un match nul lui suffisait pour rejoindre le dernier carré, la Belgique s'est imposée 3 à 0.

"La joie était intense au coup de sifflet final", confiait Erica Coppey auteur du 3e but. "Notre objectif était d'être en demi-finales et nous y sommes. On s'est battu pour ça. Nous avions la partie sous contrôle et l'Irlande n'a pas eu beaucoup d'occasions, mais elle aurait pu égaliser sur leur stroke. C'est le sport. On a marqué le coup après. C'est fantastique bien entendu".

"Tout peut arriver", estime encore Erica Coppey. "Notre premier objectif est atteint, mais nous voulons aussi aller en finale."

Nos partenaires