Euro hockey : la Belgique s'offre le champion olympique, l'Allemagne, en entrée

17/08/13 à 22:56 - Mise à jour à 22:56

Source: Le Vif

La Belgique a réussi l'exploit de battre l'Allemagne, le champion d'Europe en titre, champion olympique et N.1 mondial,, 2 buts à 1 (mi-temps: 2-1) pour son premier match de l'Euro de hockey messieurs, samedi à Boom, dans le groupe A.

Euro hockey : la Belgique s'offre le champion olympique, l'Allemagne, en entrée

© Image Globe

Les Red Lions de Marc Lammers, 9es au classement mondial, ont connu un début de match difficile qui a vu l'Allemagne, N.1 mondiale, ouvrir le score par Grambusch dès la 6e minute de jeu. Mais après avoir, comme les Red Panthers côté féminin, été salué par le Roi Philippe, puis après avoir chanté la Brabançonne, dans les deux langues, a capella, les Belges ont inscrit deux buts coup sur coup sur penalty corner par Tom Boon à la 12e et à la 16e minute de jeu.

L'Allemagne, concédant 6 penalty corner, n'en a pas mené large jusqu'à la mi-temps regagnée sur ce score de 2 buts à 1. Devant 8.000 spectateurs, la Belgique a résisté ensuite en seconde période.

L'autre rencontre du groupe a vu la large victoire de l'Espagne, 6e mondiale, sur la Tchéquie (6 buts à 1) qui inscrivait de son côté un but en phase finale d'un Euro pour la première fois de son histoire.

Lundi, la Belgique joue contre les Tchèques.

Jérôme Truyens: "quelle ambiance, quel résultat !"

La partie n'avait pourtant pas bien commencé pour les Belges, menés 0-1 après 6 minutes. "Heureusement, nous sommes restés bien calme", expliquait Tom Boon, l'auteur des deux buts belges, sur PC. "Nous savions que nous devions rester groupés, et continuer à jouer notre jeu. Cela a payé."

Le capitaine Jérôme Truyens fêtait lui sa 250e sélection en équipe nationale. "C'est une façon exceptionnelle de la fêter", reconnaissait-il. Quel ambiance, quel résultat. Si cela continue ainsi, nous pouvons aller vraiment très loin cette semaine."

Marc Lammers : "je ne les ai jamais vu aussi bien jouer"

Marc Lammers, le coach néerlandais des Red Lions, était sous le charme de ses protégés, victorieux de l'Allemagne (2-1), championne olympique devant 8.400 spectateurs.

"Je savais qu'ils avaient ça en tête, mais je ne les ai jamais vu aussi bien jouer", a reconnu Marc Lammers. "C'est d'autant plus remarquable que l'équipe possède une moyenne d'âge de 23 ans. Et j'ai déjà joué dans beaucoup de stades de par le monde, mais une ambiance comme ici, je n'avais encore jamais vu." Les Belges n'ont pas volé leur victoire, loin de là, forçant 10 penalty corner, pour 2 seulement à l'Allemagne, et dont deux furent convertis par Tom Boon.

"Il y avait en outre un très, très bon gardien dans le but allemand. Nous n'avons pas manqué ces PC, c'est lui qui les a arrêtés", analysait encore Marc Lammers qui a pu, comme l'ensemble de son équipe, saluer le Roi Philippe et l'un de ses fils, le Prince Gabriël. "Je l'ai remercié de sa venue et j'ai dit au Prince Philippe, qu'il serait peut-être un jour à son tour un Red Lions".



Nos partenaires