Euro de natation - Une sélection belge imposante, déjà tournée vers l'avenir

13/05/16 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Belga

(Belga) Les championnats d'Europe de natation en grand bassin se disputent à Londres du 16 au 22 mai. Quatre ans après les Jeux Olympiques, le London Acquatic Centre sera à nouveau le théâtre d'une prestigieuse compétition de natation. Avec dix-sept nageurs, la sélection belge est la plus imposante depuis l'édition 1987, à Strasbourg, à laquelle avaient pris part dix-huit de nos compatriotes.

Euro de natation - Une sélection belge imposante, déjà tournée vers l'avenir

Euro de natation - Une sélection belge imposante, déjà tournée vers l'avenir © BELGA

Ce nombre aurait même pu être plus important, mais François Heersbrandt, Eva Bonnet et Emmanuel Vanluchene ont déclaré forfait. Heersbrandt se remet d'une opération au genou subie en début d'année, Bonnet se concentre sur les qualifications en eau libre prévues début juin et Vanluchene est malade. En cette année olympique, les cartes seront quelque peu redistribuées à Londres. Les Jeux de Rio constituent bien entendu l'objectif principal des athlètes déjà qualifiés. L'Euro fait certes figure d'excellente répétition générale, mais beaucoup de favoris n'auront pas encore atteint leur pic de forme, ce qui laisse la porte ouverte à quelques surprises. Les Belges peuvent se présenter à Londres avec de belles ambitions, surtout au regard des derniers rendez-vous européens. Lors du précédent Euro, à Berlin, en 2014, le relais 4x200m libre avait décroché le bronze et Louis Croenen avait terminé au pied du podium du 200m papillon. Un an plus tard, à Netanya, l'Euro en petit bassin s'était conclu avec un titre sur 200m brasse pour Fanny Lecluyse, également médaillée d'argent sur 100m brasse, deux médailles d'argent pour Pieter Timmers, sur 100m et 200m libre, et une médaille de bronze pour Glenn Surgeloose sur 200m libre. Avec cet Euro, la natation belge se tourne déjà vers l'avenir. Sur les dix-sept athlètes sélectionnés, cinq viennent d'avoir ou ont moins de seize ans. Dans les épreuves féminines, Kimbely Buys, 27 ans, et Fanny Lecluyse, 24 ans, auront ainsi à leurs côtés des nageuses nées en 2000 (Lotte Goris et les cousines Juliette et Valentine Dumont) et même 2001 (Jade Smits et Camille Bouden). Leur sélection permet à la Belgique de s'aligner aussi dans les relais féminins, où les quatre dernières places pour les Jeux Olympiques seront attribuées aux équipes les plus rapides à la date du 31 mai (NDLR : dans chaque épreuve de relais, les douze premiers classés aux Mondiaux de Kazan sont déjà qualifiés). Les relais masculins des 4x100m libre et 4x200m libre sont déjà qualifiés pour Rio, de même qu'Aerents, Buys, Croenen, Heersbrandt, Lecluyse, Surgeloose, Timmers et Vanluchene. (Belga)

Nos partenaires