Euro 2016 - Six supporters hongrois en garde à vue après les échauffourées au Vélodrome de Marseille

19/06/16 à 20:29 - Mise à jour à 20:29

Source: Belga

(Belga) Six supporters hongrois, interpellés samedi soir lors d'échauffourées dans une tribune du stade Vélodrome de Marseille (sud-est) avant le match Islande-Hongrie, ont été placés en garde à vue et seront jugés lundi, a-t-on appris de source policière.

Euro 2016 - Six supporters hongrois en garde à vue après les échauffourées au Vélodrome de Marseille

Euro 2016 - Six supporters hongrois en garde à vue après les échauffourées au Vélodrome de Marseille © BELGA

Trois supporters sont poursuivis pour "violence entre eux et contre les forces de l'ordre", et trois autres pour avoir allumé des fumigènes à l'intérieur du stade, a-t-il été précisé. Les six supporters seront jugés en comparution immédiate lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Marseille. De brèves échauffourées avaient éclaté dans une tribune du stade Vélodrome, à Marseille, occupée par des fans hongrois avant le coup d'envoi d'Islande-Hongrie. Deux groupes de fans hongrois, séparés par une rambarde, ont voulu se rejoindre, ce que les stadiers ont refusé, essuyant alors des coups. Les CRS sont rapidement intervenus pour ramener le calme. Juste avant le match, un fumigène a également été allumé une poignée de secondes en tribune hongroise. D'autres ont été allumés en cours de match en tribunes, puis lancés sur la pelouse après le coup de sifflet, toujours côté hongrois. Plus d'une dizaine de condamnations ont déjà été prononcées au tribunal correctionnel de Marseille depuis le début de l'Euro-2016, toutes liées aux violences en marge du match Angleterre-Russie, le 11 juin. Trois Russes ont notamment été condamnés à 12, 18 et 24 mois de prison ferme la semaine dernière pour s'être livré à une "chasse aux Anglais" sur le Vieux-Port, selon les mots du procureur adjoint de Marseille, André Ribes. (Belga)

Nos partenaires