Euro 2016 - La Pologne émerge aux tirs aux buts face à la Suisse et file en quarts

25/06/16 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

(Belga) La Pologne est le premier qualifié pour les quarts de finale de l'Euro, après sa victoire sur la Suisse aux tirs aux buts (1-1, 5-4), samedi après-midi à Saint-Etienne. Le gardien polonais Fabianski, auteur de plusieurs arrêts de grande classe, a eu un rôle déterminant durant le match. Le néo Gunner Granit Xhaka est le seul à avoir manqué son tir au but.

Euro 2016 - La Pologne émerge aux tirs aux buts face à la Suisse et file en quarts

Euro 2016 - La Pologne émerge aux tirs aux buts face à la Suisse et file en quarts © BELGA

Après 22 secondes, Milik a failli inscrire le but le plus rapide de cet Euro sur une terrible hésitation de la défense suisse, mais sa frappe est passée au-dessus du but de Sommer, pourtant grand ouvert pour l'attaquant de l'Ajax. Le début de match tournait clairement à l'avantage des Polonais, mais ceux-ci ne parvenaient pas à concrétiser leur domination. Les Suisses commencèrent à mettre le nez à la fenêtre à partir de la 10-ème minute de jeu, mais les tentatives de Dzemaili, Djourou ou encore Rodriguez manquaient également de précision dans le dernier geste. A la demi-heure, les Polonais se montrèrent à nouveau dangereux, mais ni Krychowiak - esseulé au point de penalty sur un corner - ni Grosicki - bien lancé en profondeur - ni Milik - à la réception d'un centre au deuxième poteau - ne parvenaient à cadrer leur tentative. A la 39-ème, sur une relance rapidement jouée par Fabianski, Grosicki déboula sur le côté gauche avant de servir Blaszczykowski complètement seul au deuxième poteau. L'ailier loué par Dortmund à la Fiorentina ajusta calmement Sommer pour porter son équipe aux commandes (0-1). Les Suisses remontèrent sur le terrain déterminés à refaire leur retard. A la 51-ème, Fabianski était secoué par une lourde frappe de Shaqiri. Dans la foulée, Blaszczykowski passait tout près du doublé, mais Sommer s'interposa avec brio. La tension monta d'un cran lorsque Schar fut logiquement averti pour un tackle à retardement sur Lewandowski qui obligea le joueur du Bayern à quitter la pelouse pour se faire soigner. Quelques minutes plus tard Jedrzejczyk se vit à son tour brandir un carton jaune pour une intervention nettement moins rugueuse sur Lichtsteiner. A une vingtaine de minutes du terme, Fabianski dut se déployer de tout son long pour sortir un coup franc de Rodriguez de sa lucarne. Les hommes de Petkovic, qui lança successivement Embolo et Fernandes dans la bataille, maintenaient la pression et à la 79-ème, une frappe de Seferovic s'écrasa violemment sur la transversale. Les Polonais étaient complètement acculés. A la 82-ème, Shaqiri remit méritoirement les équipes à égalité d'une fantastique bicyclette qui rentrait via l'intérieur du poteau (1-1). L'ailier de Stoke inscrivait ainsi son premier but en sélection depuis octobre et mettait par la même occasion fin à 456 minutes d'invincibilité de la défense polonaise. Incapables de se départager dans les dernières minutes, les deux équipes devaient prendre le chemin de la prolongation. Lors de celle-ci, il ne se passa pas grand chose, jusqu'à la 113-ème et une parade exceptionnelle de Fabianski sur une tête quasiment à bout portant de Derdiyok. Dans la dernière minute, un cafouillage de la défense hélvète faillit profiter à Blaszczykowski. Lors de la séance de tirs au but, Lichtsteiner (1-0) et Lewandowski (1-1) ne tremblèrent pas, au contraire du nouveau joueur d'Arsenal Xhaka, qui expédia une lourde frappe à côté. Milik vit sa frappe détournée par Sommer, mais le ballon entra malgré tout (2-1). Shaqiri (2-2), Glik (3-2), Schar (3-3), Blaszczykowski (4-3) et Rodriguez (4-4) réussirent leur tentative. Le cinquième tireur polonais, Krychowiak, ne laissa pas passer l'occasion de clore la série, d'une frappe puissante sous la barre (5-4). La Pologne retrouvera en quart de finale le vainqueur de Croatie-Portugal, jeudi soir à Marseille. (Belga)

Nos partenaires