Euro 2016: la menace d'attentat "existe"

05/06/16 à 21:06 - Mise à jour à 21:06

Source: Belga

(Belga) La menace d'attentats pendant l'Euro-2016 de football en France "existe" mais il ne faut "jamais se laisser impressionner", a déclaré dimanche le président François Hollande à cinq jours du coup d'envoi.

"Cette menace, elle vaut, hélas, pour un temps qui sera long", a-t-il ajouté sur la radio publique France Inter. "Donc il faut que l'on prenne toutes les garanties pour que cet Euro 2016 soit réussi". La France, qui est en état d'urgence depuis les attentats du 13 novembre à Paris (130 morts) "a mis tous les moyens pour réussir" la sécurité de la compétition, a-t-il assuré. Plus de 90.000 gendarmes, policiers et agents de sécurité privés seront mobilisés pour protéger les stades et les fans parks, qui doivent accueillir 7 millions d'admirateurs de foot du 10 juin au 10 juillet. Par ailleurs, selon le chef de l'Etat français, "personne ne comprendrait" que les grèves des cheminots - en cours depuis mardi - et des pilotes d'Air France - prévue le week-end prochain - empêchent les spectateurs de voyager entre les dix villes hôtes. "On progresse pour trouver une issue" sur le conflit à la Société nationale des chemins de fer (SNCF), a-t-il encore dit. Quant à l'équipe nationale, au coeur d'une polémique cette semaine après des déclarations de la star Karim Benzema sur un supposé "racisme" de son sélectionneur, François Hollande l'a appelée à "se concentrer sur la compétition". Aux joueurs, il a adressé le message suivant: "qu'ils ne se laissent distraire par rien". (Belga)

Nos partenaires