Etudiants bloqués par les grèves - Le MR crée l'incident au Parlement et accuse Marcourt "d'abandonner" les étudiants

01/06/16 à 19:01 - Mise à jour à 19:01

Source: Belga

(Belga) L'opposition MR a provoqué un incident de séance, suivi même par une interruption des travaux, lors de la séance plénière du Parlement de la Fédération mercredi après-midi.

Etudiants bloqués par les grèves - Le MR crée l'incident au Parlement et accuse Marcourt "d'abandonner" les étudiants

Etudiants bloqués par les grèves - Le MR crée l'incident au Parlement et accuse Marcourt "d'abandonner" les étudiants © BELGA

En cause: le rejet par le président de la demande du député Jean-Luc Crucke MR à pouvoir interroger à l'occasion de la séance des questions d'actualité le ministre de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, -absent de l'hémicycle mercredi- sur ce qu'il comptait faire en faveur des étudiants empêchés de présenter l'un ou l'autre examen en raison du mouvement de grève dans les transports en commun. Mardi, en commission, M. Marcourt avait accepté, sur proposition de l'opposition d'Ecolo, de réfléchir à des mesures réglementaires pour assurer les droits des étudiants en pareille circonstance. Mais vu la session d'examens déjà bien entamée, ces éventuelles mesures ne pourraient toutefois s'appliquer qu'à des grèves futures. Rebondissant sur une information diffusée mercredi en ouverture de la plénière selon laquelle un nombre limité étudiants de l'ULB bloqués par les grèves seraient renvoyés en seconde session, les réformateurs ont fait monter les décibels. "Que propose concrètement M. Marcourt pour aider les étudiants? Quelles sont les mesures prises pour ne pas sanctionner les étudiants? Des questions légitimes au vu de la situation, mais pour lesquelles le ministre ne daigne même pas venir au Parlement pour y répondre. C'est très bien de réfléchir aux mesures à prendre pour les prochaines sessions, mais c'est maintenant qu'est l'urgence pour des milliers d'étudiants!", a tonné l'opposition MR, accusant M. Marcourt d'"abandonner" les étudiants. (Belga)

Nos partenaires