Etudes vétérinaires: le filtre en fin de première année approuvé en commission du Parlement

28/06/16 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Belga

(Belga) La commission Enseignement supérieur du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mardi après-midi le projet de décret instaurant un filtre en fin de la première année de sciences vétérinaires.

Le mécanisme, qui s'inspire sur le concours appliqué depuis cette année dans les études de médecine, vise à mettre un terme à la forte augmentation constatée ces dernières années d'étudiants en master de cette filière. En plus de leurs examens de juin prochain, les étudiants de 1er BAC d'études vétérinaires seront donc soumis à un concours. Seuls les 276 meilleurs classés seront autorisés à poursuivre leur cursus, soit une sélection drastique. Au cours de l'année académique qui s'achève, on dénombrait en effet 484 étudiants en première année d'études vétérinaires, un chiffre qui a connu une augmentation de 74% en moins de dix ans. La mesure vise à limiter le nombre d'étudiants arrivant en Master de sciences vétérinaires, organisé exclusivement par l'Université de Liège (ULg). Alors que l'encadrement et les locaux sont dimensionnés pour 250 étudiants au maximum en première année du Master, celle-ci compte actuellement près de 400 étudiants, ce qui nuit à la qualité de la formation et la sécurité des étudiants. (Belga)

Nos partenaires