Être une femme coûte-t-il vraiment plus cher ?

19/03/14 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Le Vif

On sait que les femmes gagnent moins d'argent et sont plus nombreuses à travailler à temps partiel. On sait aussi que certaines dépenses sont exclusivement réservées à la gent féminine. Être une femme coûterait donc plus cher.

Être une femme coûte-t-il vraiment plus cher ?

© Thinkstock

En moyenne, les femmes sont payées 10 % de moins que les hommes à l'heure de travail, rappelle Michel Gassée sur le site de la RTBF. Tenant compte du fait qu'une plus grande proportion de femmes travaillent à temps partiel, l'écart salarial entre les deux sexes s'élève à 23 %.

Les femmes gagnent donc moins. Mais dépensent-elles plus ? Plusieurs types de dépenses sont exclusivement réservées aux femmes : les visites chez le gynécologue, la contraception, les protections menstruelles, les soutiens-gorge, ... sont autant de dépenses auxquelles les hommes ne doivent pas faire face. Sans compter le prix des soins liés à une grossesse et à un accouchement, même si ici on peut espérer que c'est le couple qui prend en charge les dépenses dans la majorité des cas.

Du côté des soins de beauté, les femmes dépensent également beaucoup d'argent pour leur épilation, le maquillage, les crèmes... bien que les hommes utilisant ce genre de soins soient de plus en plus nombreux.

D'un point de vue marketing, il semblerait qu'être une femme soit un désavantage également. Ainsi, Michel Gassée fait remarquer que pour la même mousse à raser, de la même marque, le prix peut passer du simple au double si le packaging est dirigé vers les femmes. Reste à ces dernières à comparer les prix et à ne pas se laisser avoir dans ce genre de cas.

Il existe d'autres discriminations pour lesquelles les femmes n'ont pas d'autre choix que de payer le prix qui leur est demandé. Ainsi, pour une simple coupe et un shampoing chez le coiffeur, une femme payera bien souvent deux fois plus qu'un homme, et ce même si elle a les cheveux courts. Inversement, l'homme ne sera pas surtaxé s'il porte les cheveux longs.

Aux États-Unis, une étude a également démontré que les femmes payent en moyenne 0.4 % de plus pour leur prêt hypothécaire. Du côté des assurances, les discriminations liées au sexe ont été supprimées en 2004 au détriment des femmes. Ainsi, les femmes payent le même prix que les hommes pour leur assurance solde restant dû alors qu'elles ont un risque de mortalité moins élevé, même mécanisme du côté de l'assurance auto.

Seule (maigre) consolation pour les femmes, les soirées entrées gratuites pour les filles existent toujours.

Nos partenaires