Ethique : nos banques passées au scanner

26/04/15 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Belga

Exemplaire, la banque à laquelle vous confiez vos économies ? Irréprochable dans les investissements qu'elle réalise avec votre argent ? Attentive au changement climatique et à sa politique de bonus ? Pour trouver réponse à ces questions, un clic suffit désormais.

Ethique : nos banques passées au scanner

© Belga

Si ces questions vous turlupinent et que vous n'avez pas envie de vous plonger dans d'indigestes rapports annuels ou bilans de responsabilité sociétale, le site www.scandesbanques.be (ou www.bankwijzer.be) est fait pour vous. En quelques clics, il vous permet de tout savoir sur les investissements et le sens de l'éthique de neuf institutions bancaires présentes sur le sol belge. Diverses associations (1) soucieuses de défendre une finance équitable sont à l'origine de ce projet, volet belge de l'initiative internationale Fair Finance Guide International.

Le site permet de savoir comment ces neuf institutions bancaires se comportent par rapport à huit critères différents : le changement climatique, l'environnement, les droits de l'homme, les droits du travail, la fiscalité et la corruption, les armes, la transparence, la rémunération et les bonus.

"Ces informations ne sont pas faciles à obtenir, précise Frank Vanaerschot, membre du réseau FairFin. Or les choix d'investissements posés par les institutions bancaires sont déterminants pour la société." A côté du score obtenu par chaque groupe bancaire en matière de politique d'investissement figure, sur le site, au moins un exemple d'investissement réel. Dans ce cas, les informations proviennent, pour l'essentiel, de l'enquête Dirty Profits : celle-ci établit le lien financier entre les banques et 25 entreprises considérées comme ayant un impact négatif sur les personnes et l'environnement.

Après avoir pris connaissance de ces données, le consommateur peut comparer les institutions bancaires entre elles, mais aussi envoyer un petit mot de félicitations ou de réprimande à sa banque préférée. Après trois semaines d'existence, le site scandesbanques.be, lancé le 2 mars dernier, avait déjà enregistré 17 000 visites ; 930 messages avaient été adressés aux banques.

Que révèle le classement final ? Tous critères confondus, la banque au profil le plus "propre" est Triodos, avec un score de 79 %. Suivent, dans l'ordre, VDK Spaarbank (61 %), Van Lanschot (52 %), Argenta (37 %), ING (33 %), KBC (24 %), BNP Paribas (24 %), Deutsche Bank (23 %) et Belfius (16 %).

"Ces résultats sont à nuancer, souligne Frank Vanaerschot. Belfius, par exemple, enregistre le plus mauvais score, mais les montants qu'elle investit sont très faibles par rapport à ceux que BNP Paribas consacre à certains investissements nocifs."

Depuis le lancement du site, certaines banques ont réagi auprès des clients qui les interpellaient ou auprès des initiateurs du projet. Les unes de manière plutôt offensive, les autres, en se disant prêtes au dialogue. Ce qui est précisément l'un des objectifs poursuivis. "Outre informer les consommateurs, nous espérons faire changer la politique d'investissements des banques sous la pression des clients, indique Frank Vanaerschot. Et, à plus long terme, obtenir du législateur qu'il détermine quels investissements sont autorisés ou ne le sont pas."

Les organisations à la base du site belge souhaitent aussi allonger la liste des banques passées au crible. Faute de moyens, seules les plus grandes et celles qui ont a priori un profil plus éthique ont été retenues pour l'instant. Des sites similaires ont déjà été lancés dans six autres pays : au Japon, en France, en Suède, aux Pays-Bas, en Indonésie et au Brésil.

(1) FairFin, Réseau Financité, Bond Beter Leefmilieu, 11.11.11., CNCD-11.11.11, Amnesty International, Oxfam Belgique et Netwerk Bewust Verbruiken.

En savoir plus sur:

Nos partenaires