Ethias: le ministre Marcourt monte au créneau pour défendre l'indépendance de l'assureur

04/10/16 à 12:15 - Mise à jour à 12:19

Source: Belga

(Belga) Le ministre wallon de l'Économie Jean-Claude Marcourt a vivement défendu mardi, en commission du parlement wallon, le scénario du "stand alone" pour Ethias, objet de diverses interrogations ces dernières semaines, et suggéré que la Région était prête à soutenir l'assureur liégeois le cas échéant.

Ethias: le ministre Marcourt monte au créneau pour défendre l'indépendance de l'assureur

Ethias: le ministre Marcourt monte au créneau pour défendre l'indépendance de l'assureur © BELGA

"Je suis totalement persuadé qu'une fusion avec un autre assureur serait un bain de sang social", a affirmé le ministre PS, interrogé par les députés Jeholet (MR), Hazée (Ecolo) et Simonet (cdH). "Si vous mettez deux personnes qui font le même métier à l'heure du numérique, il y en a une qui saute. C'est une hérésie sociale de marier deux assureurs, si ce n'est dans un but exclusif de profit et de rentabilité. Ce n'est pas une option dans l'intérêt social de l'entreprise ni des travailleurs", a ajouté le ministre socialiste. Début septembre, L'Echo révélait que la Banque nationale de Belgique (BNB) avait été chargée par le ministre des Finances Johan Van Overtveldt d'étudier différentes pistes pour garantir le futur d'Ethias, dont le rachat par la banque publique Belfius. Or l'institution est solide, a répondu M. Marcourt, rappelant ses taux de solvabilité et de rentabilité. Ethias avec ses 200 millions de bénéfices par an constitue "le plus gros employeur de service financier de Wallonie et un grand assureur aussi pour la Flandre et Bruxelles". "Nous devons tout faire pour préserver l'intérêt de cette entreprise, j'espère que les actuels gestionnaires de l'entreprise feront tout ce qui est nécessaire pour convaincre les régulateurs de la pertinence de ce stand alone". (Belga)

Nos partenaires