Etats-Unis: la WNBA annule les amendes pour protestation contre les violences policières

24/07/16 à 02:05 - Mise à jour à 02:05

Source: Belga

(Belga) La Ligue nationale de basket féminin (WNBA) a annulé samedi les amendes qu'elle avait infligées à des joueuses de son Championnat professionnel qui avaient protesté contre les violences policières visant des Noirs.

"Nous avons tous au sein de la WNBA le plus grand respect pour nos joueuses qui prennent position sur des sujets importants", a expliqué la présidente de la WNBA, Lisa Borders. "Nous attendons de nos joueuses qu'elles respectent le règlement, notamment en matière vestimentaire, mais nous comprenons aussi qu'elles veuillent utiliser leur position pour aborder des questions de société importantes", a-t-elle poursuivi. "Maintenant que notre championnat fait relâche jusqu'au 26 août en raison des JO-2016, nous allons utiliser cette période pour réfléchir avec les joueuses et leur syndicat à une façon de leur permettre d'exprimer leurs opinions", a conclu la président de la WNBA, filiale de la puissante NBA. La WNBA avait infligé en début de semaine des amendes aux équipes de New York, Phoenix et Indian, dont les joueuses s'étaient échauffées avant leurs matches respectifs avec des maillots noirs frappés du slogan "Black Lives Matter" (littéralement les vies noires comptent). Certaines d'entre elles, dont la star Tina Charles, avaient ensuite refusé de répondre aux questions de la presse à l'issue d'un match jeudi et avaient fait une déclaration pour justifier leur position. Mi-juillet, quatre stars de la NBA, Carmelo Anthony, Chris Paul, Dwyane Wade et LeBron James, avaient exhorté les sportifs à faire entendre leur voix pour réclamer les fins des violences à caractère raciste aux Etats-Unis. Les morts de deux Noirs en autant de jours, abattus par des policiers, l'un à Baton Rouge (Louisiane, sud), l'autre près de Saint Paul dans le Minnesota (nord), ont plongé le pays dans le plus grand désarroi. Dans la foulée, huit policiers, cinq à Dallas, trois à Baton Rouge, ont été tués par deux tireurs isolés en représailles aux brutalités des forces de l'ordre contre les Noirs. (Belga)

Nos partenaires