État des lieux après les orages

15/07/10 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Le Vif

De nombreux dégâts et quelques blessés, dont un grave, ont été signalés après les intempéries qui ont touché la Belgique hier. État des lieux.

État des lieux après les orages

© Belga

Un conducteur de poids-lourd a été grièvement blessé à Montignies-Saint-Christophe (Erquelinnes) après la chute d'un arbre. Un pompier a également été blessé lors d'une intervention à Diest, dans le Brabant flamand, en débitant un arbre qui s'était abattu.

Brabant Wallon

Dans le Brabant Wallon, Jodoigne a déclenché le plan d'urgence communal à la suite de l'effondrement du toit du hall sportif. Huit personnes ont été légèrement blessées.

Lors des intempéries, une partie du toit du complexe sportif de Jodoigne s'est effondrée. Quelque 150 jeunes participant à un stage de judo se trouvaient à l'intérieur. Le plan d'urgence communal a été déclenché et huit personnes ont été légèrement blessées et soignées dans les hôpitaux de la région. "Vu l'état de la toiture, il s'agit d'un miracle si personne n'a été gravement blessé" a estimé M. Wahl, le bourgmestre.

L'ensemble de la commune a été touchée par des vents violents. Les dégâts sont essentiellement matériels. Seize toitures ont été fortement endommagées. "Il faudra reloger une famille", a encore précisé le bourgmestre.

Namur A Ciney, de nombreuses toitures ont été arrachées, le centre culturel de la ville ainsi que la collégiale ont été fortement endommagés. En outre, le terrain de foot où se déroulait la rencontre Standard-Valenciennes a également fait les frais des intempéries: de nombreux arbres se sont effondrés autour du terrain. Deux maîtres-chiens de la Protection civile de Crisnée ont été envoyés sur place avec leurs chiens en vue de rechercher d'éventuelles personnes sous les décombres.

Pour sa part, la ville de Dinant a été complètement privée d'électricité et quelque 7500 personnes en sont toujours privées aujourd'hui. "La situation pourrait ne pas évoluer avant jeudi matin", craignait Richard Fournaux, le bourgmestre de Dinant.

Liège En Hesbaye liégeoise, touchée par l'orage vers 16h30, de nombreuses routes ont été inondées. La région d'Hannut a, pour sa part, été privée d'électricité peu après 17h00.

A Liège même, l'aéroport a été légèrement perturbé entre 17h et 17h30 suite à la violence de l'orage. En outre, les festivités prévues pour le 14 juillet ont été annulées mais le feu d'artifice prévu à 22h30 a quant à lui été maintenu.

Dans l'arrondissement de Huy-Waremme, le Condroz et la vallée mosane ont particulièrement été touchés. Plus de 200 appels ont été répertoriés par les pompiers de Huy. Ils ont déjà planifié plusieurs dizaines d'interventions pour aujourd'hui.

En début de soirée, deux pylônes à haute tension qui supportent des lignes de 70.000 volts se sont brisés en deux sur la rive droite de la Meuse. Les câbles sont tombés sur la RN 90 (Huy-Engis-Liège), ce qui provoque toujours de considérables problèmes de circulation. La RN 90 et le pont d'Ampsin sont toujours complètement fermés à la circulation. Le pont d'Ampsin qui rallie la rive droite de la Meuse à l'autoroute E 42 est également interdit d'accès jusqu'à nouvel ordre.

Suite à la rupture de ces pylônes électriques, plusieurs milliers de ménages de la vallée mosane ont été privés d'électricité. La rive droite de la Meuse entre Huy et Amay est par conséquent complètement paralysée. Les pompiers de Huy ont eux-mêmes ont été privés d'électricité et leur réseau de communication Astrid a connu des difficultés temporaires en milieu de soirée.

Par ailleurs, les services de l'Agence Liégeoise de l'Electricité (ALE) sont complètement débordés. Les pompiers de Huy ont encore constaté qu'une quarantaine d'arbres ont été arrachés lors de la tempête, sur l'ancienne grand route d'Ombret (Amay), ce qui a contraint les autorités locales à la fermer aussi à la circulation. Il faudra plusieurs jours pour dégager la voirie, estime-t-on chez les pompiers de Huy.

Dans la vallée du Hoyoux (Marchin, Modave), des arbres arrachés par le vent rendent plusieurs dizaines de routes impraticables jusqu'au moins jeudi matin. Les toitures d'une vingtaine d'habitations de la région hutoise sont endommagées.

Les pompiers de Hamoir ont dû faire face à de nombreux égouts bouchés, procéder à des vidanges de cave et bâcher une toiture arrachée dans la rue de la Carrière à Anthisnes. Un câble à haute tension a également été sectionné dans la vallée du Néblon.

Hainaut

Dans le Hainaut, une centaine d'arbres sont tombés sur la A54 à hauteur de Gosselies. Les arbres ont seulement causé des dommages à quelques voitures mais, selon les informations disponibles, aucune personne n'a été coincée dans son véhicule. Par ailleurs, sur la R3, à hauteur de Courcelles, un arbre est tombé sur une voiture où se trouvaient plusieurs occupants. A Pont-à-Celles, avec le vent, le toit d'une école s'est envolé. L'incident n'aurait fait aucun blessé.

Sur le réseau routier de la région de Mons, la circulation était à l'arrêt sur la E19 à hauteur de Mons-Havré. Les pompiers avaient en outre indiqué qu'ils en auraient probablement pour une bonne partie de la nuit à dégager les nombreux arbres tombés sur un tronçon de la N40, entre Givry et Harmignies.

Bruxelles

A Bruxelles, plusieurs lignes de bus et de trams de la STIB ont connu des retards importants, principalement au sud-est de la capitale. Les tunnels Georges Henri et le tunnel de Woluwe (au niveau du
Shopping Center) ont été fermés dans les deux sens, par précaution. Le centre a par contre été relativement épargné.

A Brussels Airport, les vols accusaient des retards de 30 minutes en moyenne étant donné l'intensité de l'orage. Par ailleurs, il a été demandé au personnel chargé de l'embarquement et du débarquement des avions de ne pas se rendre sur le tarmac, en raison du risque de foudre.

Le réseau ferroviaire a également enregistré d'importants retards sur plusieurs de ses lignes. La circulation a même été totalement interrompue sur certaines d'entre elles. La situation est à présent rentrée dans l'ordre.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires