État d'urgence dans le nord-ouest américain à cause des incendies

23/08/16 à 22:57 - Mise à jour à 22:57

Source: Belga

(Belga) Après la Californie, c'est l'État de Washington, dans le nord-ouest, qui a déclaré l'état d'urgence mardi face à de gigantesques incendies.

Le gouverneur Jay Inslee a proclamé l'état d'urgence dans 20 comtés, face à des incendies qui "menacent les gens, propriétés et ressources naturelles de l'est" de cette région rurale, selon un communiqué. Ils ont déjà détruit 25 bâtiments et en menacent des centaines d'autres, selon ce texte, et ont déclenché l'évacuation de centaines de personnes. Le feu de Kahlotus a notamment déjà calciné plus de 24.000 hectares et n'est maîtrisé qu'à 19%, souligne le site du Centre national interagences des incendies (NIFC). Les prévisions météorologiques avertissent d'un temps chaud avec du vent pour les sept jours à venir, ce qui pourrait compliquer les efforts des pompiers, souligne le communiqué de Jay Inslee. Plus bas le long de la côte Pacifique, en Californie, 10.000 pompiers luttaient toujours contre 6 gigantesques brasiers. Celui de Blue Cut était quasiment éteint une semaine après avoir démarré de façon fulgurante. Il a décimé 14.650 hectares, 321 bâtiments dont plus de 100 maisons dans le comté de San Bernardino, environ 100 kilomètres à l'est de Los Angeles, ce qui en fait le 20e plus destructeur de l'histoire californienne, selon l'agence de prévention et information sur les feux CalFire. Sur l'ensemble du pays, 18.000 pompiers sont actuellement mobilisés pour combattre 32 gigantesques incendies, selon NIFC, essentiellement dans l'ouest du pays. (Belga)

Nos partenaires