Essai nucléaire: la Corée du Nord doit en payer le prix, dit Séoul

01/03/16 à 04:45 - Mise à jour à 04:45

Source: Belga

(Belga) La présidente sud-coréenne a affirmé mardi que la Corée du Nord devait "payer le prix" de son quatrième essai nucléaire, promettant de faire pression sur Pyongyang pour qu'elle accepte que la voie de la dénucléarisation soit son seul moyen de survivre.

Essai nucléaire: la Corée du Nord doit en payer le prix, dit Séoul

Essai nucléaire: la Corée du Nord doit en payer le prix, dit Séoul © BELGA

Dans un discours télévisé destiné à marquer l'anniversaire du mouvement d'indépendance de 1919 contre l'occupation japonaise, Park Geun-Hye a estimé que le Nord poursuivrait ses essais nucléaires si la communauté internationale ne répondait pas à ses "provocations irresponsables". "Si on les laisse tranquilles, ils vont continuer", a dit Mme Park, qui a considérablement durci sa ligne envers le Nord depuis l'essai nucléaire du 6 janvier et le tir de fusée du 7 février, largement considéré comme un essai balistique déguisé. "La Corée du Nord doit clairement comprendre (....) qu'elle ne pourra maintenir son régime avec les armements nucléaires", a-t-elle ajouté. Le Conseil de sécurité de l'ONU devrait adopter prochainement des sanctions sans précédent contre Pyongyang. La résolution, proposée par Washington et âprement négociée avec Pékin, seul allié de Pyongyang, exige notamment pour la première fois l'inspection systématique des cargaisons en provenance ou à destination de la Corée du Nord. Elle impose de nouvelles restrictions aux échanges et interdit aux navires nord-coréens "soupçonnés de transporter des produits illicites" de mouiller dans les ports étrangers. Ce projet de résolution témoigne de la volonté de la communauté internationale de voir Pyongyang "payer le prix" pour son refus de mettre un terme à son programme nucléaire, a déclaré la chef de l'Etat. "Mon gouvernement va laisser la porte ouverte au dialogue mais tant que la Corée du Nord ne montrera pas qu'elle est disposée à changer et à s'engager dans la dénucléarisation, nous allons, avec la communauté internationale, continuer de faire pression sur le Nord. La balle est désormais dans le camp de la Corée du Nord". (Belga)

Nos partenaires