Espagne: socialistes et centristes restent alliés pour "négocier" un gouvernement

06/03/16 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Belga

(Belga) Le socialiste espagnol Pedro Sanchez, que les députés ont refusé d'investir à la tête d'un gouvernement cette semaine, a confirmé dimanche que les socialistes restaient alliés aux centristes pour "négocier ensemble" avec d'autres partis la formation d'un gouvernement.

Le parti socialiste (PSOE) avait conclu avec le petit parti de centre-droit Ciudadanos un accord portant "sur 200 réformes", a rappelé M. Sanchez dans un entretien publié par El Pais. "Avec les 130 députés (sur 350) que nous avons" à nous deux, après avoir réaffirmé notre engagement de continuer ensemble, nous allons négocier ensemble avec le reste des formations", annonce-t-il. Par deux fois, cette semaine, le parti de gauche radicale Podemos et les conservateurs du Parti populaire (PP) avaient voté dans le même sens: contre l'investiture de M. Sanchez allié aux centristes. Les politiques ont maintenant jusqu'au 2 mai pour trouver le moyen d'investir un président du gouvernement et échapper à de nouvelles élections fin juin. M. Iglesias assure toujours vouloir entrer dans un gouvernement de coalition dirigé par M. Sanchez -mais sans Ciudadanos qu'il juge trop libéral- en reprochant à M. Sanchez de "regarder à gauche pour les politiques sociales et à droite pour la politique économique". (Belga)

Nos partenaires