Espagne: Podemos refuse de négocier avec les socialistes tant qu'ils parleront au centre

10/02/16 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Belga

(Belga) Le parti de gauche radicale espagnol Podemos a maintenu mercredi son refus de négocier avec les socialistes en vue de la formation d'un gouvernement tant qu'ils n'auront pas clairement écarté toute alliance avec le centre.

Espagne: Podemos refuse de négocier avec les socialistes tant qu'ils parleront au centre

Espagne: Podemos refuse de négocier avec les socialistes tant qu'ils parleront au centre © BELGA

"Nous sommes arrivés à un stade où il faut choisir", a déclaré le numéro deux de Podemos, Inigo Errejon, sur la radio Onda Cero mercredi matin, huit jours après la décision prise par le roi d'Espagne de confier à Pedro Sanchez, secrétaire général du Parti socialiste, la tâche de former un gouvernement. Depuis les élections législatives du 20 décembre, l'Espagne est bloquée politiquement, la droite ayant emporté le scrutin avec une majorité trop courte (28,7%) pour former un gouvernement. La route lui est en effet barrée par les trois autres grandes formations: les socialistes, arrivés en deuxième position, Podemos, troisième, et le parti de centre libéral Ciudadanos, qui ont indiqué qu'ils ne voteraient pas l'investiture d'un gouvernement de droite. Le 2 février, le roi Felipe VI a confié la tâche de tenter de former un cabinet à Pedro Sanchez, en tant que chef du deuxième parti ayant obtenu le plus de suffrages. Pedro Sanchez a depuis eu des contacts à droite (Ciudadanos) comme à gauche (Podemos), sans dire ouvertement vers où pencherait sa balance, et alors que les deux formations refusent de gouverner ensemble. Les deux options, celle d'une alliance avec Ciudadanos, et celle d'une alliance avec Podemos "sont parfaitement légitimes, mais elles ne sont pas compatibles", a rappelé M. Errejon mercredi. "Il faudra choisir dans un sens ou l'autre", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires