Erdogan: La réponse à l'Europe doit être le "oui" au référendum

21/03/17 à 13:15 - Mise à jour à 13:17

Source: Belga

(Belga) Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé mardi ses concitoyens à voter en faveur du renforcement de ses pouvoirs lors du référendum du 16 avril en guise de riposte à l'Europe "anti-turque et anti-islamique".

"Je vous demande de donner une réponse que ceux qui nous regardent à la télévision, depuis l'étranger, nos citoyens, toute l'Europe et le monde entier puissent entendre", a exhorté M. Erdogan lors d'un discours à Ankara. Il a énuméré les avantages que présenterait selon lui l'instauration d'un système présidentiel en haranguant une foule qui a répondu par un "oui" retentissant quand il lui a demandé si elle était pour "une seule nation, un seul drapeau, une seule patrie, et un seul Etat". Pour mobiliser les électeurs à l'approche du référendum dont l'issue s'annonce serrée, M. Erdogan a plusieurs fois invoqué ces dernières semaines la crise diplomatique déclenchée par le refus de plusieurs pays européens, notamment l'Allemagne et les Pays-Bas, d'autoriser ses ministres à organiser des meetings électoraux avec la diaspora turque en vue du scrutin. Il est revenu à la charge mardi en affirmant que "les masques des pays européens sont tombés et on voit maintenant leur vrai visage". "Cette Europe, comme c'était le cas avant la Seconde Guerre mondiale, est raciste, fasciste et cruelle. Une Europe anti-islamique et anti-turque", a-t-il déclaré. M. Erdogan et plusieurs responsables turcs ont à plusieurs reprises comparé ces dernières semaines aux méthodes "nazies" ou "fascistes" l'interdiction de meeting de ses partisans. Dimanche, il avait personnellement visé la chancelière allemande Angela Merkel, l'accusant d'avoir eu recours "à des pratiques nazies". Le gouvernement allemand a jugé ces propos "inacceptables". (Belga)

Nos partenaires