Erdogan critique à nouveau les manquements de la Belgique dans la lutte anti-terroriste

25/03/16 à 21:45 - Mise à jour à 21:45

Source: Belga

(Belga) Le président turc Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois critiqué vendredi la Belgique pour ses manquements dans la lutte contre le terrorisme, en rappelant que les autorités turques avaient arrêté près de la frontière syrienne puis déporté Ibrahim El Bakraoui, l'un des kamikazes de l'attentat commis mardi contre l'aéroport de Bruxelles-National.

Erdogan critique à nouveau les manquements de la Belgique dans la lutte anti-terroriste

Erdogan critique à nouveau les manquements de la Belgique dans la lutte anti-terroriste © BELGA

M. Erdogan a reproché à la Belgique ce qu'il a qualifié de "permissivité" envers le terrorisme, citant la présence à Bruxelles d'une tente de partisans du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK, considéré par Ankara comme organisation terroriste) durant le sommet entre l'Union européenne et la Turquie consacré aux réfugiés. "Ils ont permis aux membres (d'un mouvement) terroristes séparatistes de tenir boutique juste en face du Conseil européen, de montrer des photographies de terroristes et de faire flotter leurs drapeaux", a ajouté le président turc lors d'un discours prononcé dans la ville de Yozgat (centre de la Turquie). "Et que s'est-il passé seulement quelques jours plus tard?", a poursuivi M. Erdogan en faisant référence aux deux attentats djihadistes qui ont frappé Bruxelles mardi, faisant au moins 31 morts. Le chef de l'Etat turc avait déjà affirmé mercredi que l'un des trois kamikazes qui ont participé à l'attentat meurtrier contre l'aéroport de Bruxelles-National, Ibrahim El Bakraoui, avait été arrêté en juin dernier en Turquie, expulsé vers la Belgique le 14 juillet 2015 puis remis en liberté. (Belga)

Nos partenaires