Equitation : Concours Complet International d'Arville

07/07/10 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

Le week-end du 26 juin, s'est déroulée la cinquième édition du Concours Complet International d'Arville. Sous un soleil éclatant, voir étouffant, plus de 10 000 visiteurs ont déambulé dans la propriété de la famille de Liederkerke à Arville.

Equitation : Concours Complet International d'Arville

© Charles-Alexandre Lachapelle

Le concours complet a des origines militaires. Comme le cheval était auparavant le moyen de transport principal de l'armée, il était important pour celle-ci de rechercher des animaux endurants et fiables en toutes circonstances. Pour tester les futures montures, des épreuves militaires ont donc vu le jour. Ce n'est que dans les années 1980 que la discipline s'est développée au sein des clubs équestres.

Des trois épreuves qui composent le concours complet, deux sont des disciplines à part entière que l'on retrouve en dehors du complet: le dressage et le saut d'obstacles (hippique). La dernière étant le cross. La première épreuve permet de tester la soumission et le dressage du cheval, la seconde sa force et son endurance. Avec le saut d'obstacles on peut juger de l'état de fraîcheur de la monture, et donc, de sa facilité à reprendre ses forces.

Les podiums

Du coté des récompenses, l'épreuve du concours international combiné (CIC **) affiche un podium à dominance belge. Ce dernier a été remporté par Frederik Smet et United. Joris Van Springel et Bold Action accrochent la deuxième place. La troisième place revient au français Karim Florent Laghouagh et Punch de l'Esques.

Sur le podium du concours complet international (CCI*), la troisième place est occupée par Camille Borgoo et Kannelle de Kergane (FR). En deuxième position, on retrouve l'Allemand Bernd Bachau et Hurricane 29 et en tête du classement, le français Edouard Charlot Jaquard et Jacquard Champloue. Le premier belge de cette épreuve est quatrième, il s'agit de Cyril Gavrilovic et Charode de Xhoris.

Du côté de l'organisation, on se félicite de clôturer cette cinquième édition d'Arville par un double succès. Sportif d'abord. "Nous avons eu des commentaires très positifs émanant des plus grands cavaliers, explique l'organisatrice, Barbara de Liedekerke. Ceux-ci ont apprécié tant la qualité du terrain et l'esthétique du parcours de cross que ses obstacles. Cela nous conforte dans notre stratégie de faire progresser le concours et faire en sorte qu'il figure un jour parmi les grandes compétitions de complet internationales." Succès, ensuite, auprès des 11 000 visiteurs qui ont apprécié le spectacle, le cadre prestigieux ainsi que les nombreuses animations de ce week-end équestre.

Charles-Alexandre Lachapelle

Nos partenaires