Entretien Poutine/Porochenko sur les détenus russes et la pilote ukrainienne

19/04/16 à 00:12 - Mise à jour à 00:12

Source: Belga

(Belga) Les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Petro Porochenko ont discuté par téléphone lundi du sort d'une pilote d'hélicoptère ukrainienne prisonnière en Russie et de deux soldats russes présumés détenus en Ukraine, a annoncé le Kremlin.

Entretien Poutine/Porochenko sur les détenus russes et la pilote ukrainienne

Entretien Poutine/Porochenko sur les détenus russes et la pilote ukrainienne © BELGA

"La question de Nadejda Savtchenko ainsi que le sort des Russes Alexandre Alexandrov et Evgueni Erofeïev ont été évoqués, a indiqué le Kremlin dans un communiqué, alors que la justice ukrainienne a condamné lundi à 14 ans de prison les deux militaires russes présumés pour avoir combattu aux côtés des séparatistes prorusses en Ukraine, ouvrant la voie à un éventuel échange avec la pilote ukrainienne emprisonnée en Russie. Le Kremlin a ajouté que les deux dirigeants étaient convenus que Moscou autoriserait "bientôt" le Consul général d'Ukraine à rendre visite à Nadejda Savtchenko en prison. Pour sa part, Petro Porochenko a affirmé que l'Ukraine demandait la libération "immédiate" de la pilote ukrainienne, en grève de la faim, selon un communiqué de ses services. Il a également demandé que des médecins allemands et ukrainiens puissent examiner la pilote, face à la détérioration de son état de santé, selon cette source. Le cabinet de Petro Porochenko a confirmé que le sort des deux "militaires russes" avait été discuté mais n'a fourni aucun détail. Les deux soldats présumés ont été capturés le 16 mai dans la région de Lougansk, une des deux "capitales" séparatistes, après avoir été blessés par des tirs sur la ligne de front lors d'un affrontement avec des soldats ukrainiens, au cours duquel un Ukrainien avait été tué. Nadia Savtchenko, qui combattait les séparatistes prorusses au sein d'un bataillon de volontaires controversé, purge en Russie une peine de 22 ans de prison pour complicité dans le meurtre de deux journalistes russes dans l'est séparatiste de l'Ukraine. Elle est en grève de la faim et de la soif depuis début avril et, selon ses proches, son état est très grave. (Belga)

Nos partenaires