Entités fédérées : Vanackere appelle à poursuivre sur la voie du "fédéralisme de coopération"

11/07/12 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Le Vif

Le vice-premier ministre CD&V Steven Vanackere estime que la discussion relative à la représentation des différents niveaux de pouvoirs en Belgique dans les enceintes européennes doit porter sur le contenu et non pas sur la question de savoir 'qui siégera où ?'.

Entités fédérées : Vanackere appelle à poursuivre sur la voie du "fédéralisme de coopération"

© Image Globe

A l'occasion de la Fête de la Communauté flamande, le ministre-présidentKris Peeters a plaidé en faveur d'un rôle accru pour les entités fédérées à l'occasion des réunions de ministres européens. Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders y a opposé une fin de non recevoir, ajoutant cyniquement que le gouvernement flamand ferait mieux de commencer par "résoudre ses propres problèmes". Lors des cérémonies flamandes à Courtrai, Kris Peeters a regretté mardi soir cette "logorrhée offensive".

Mercredi, Steven Vanackere a pour sa part regretté la polémique. "Didier Reynders doit en référer à ses collègues avec plus de respect", a-t-il dit, ajoutant par ailleurs qu'il n'aurait pas réagi comme Kris Peeters qui avait appelé Didier Reynders à ne plus se mettre en travers de son chemin.

Quant au fond, la proposition formulée par Kris Peeters est digne d'être recevable, a-t-il défendu, précisant cependant qu'elle trouverait mieux à s'appliquer au Conseil Transports qu'à l'Ecofin. Il a appelé à poursuivre sur la voie du "fédéralisme de coopération".

Sur La Première (RTBF), le député flamand Eric Van Rompuy (CD&V) a estimé qu'avec ses critiques, Didier Reynders avait "insulté" Kris Peeters.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires