Enseignement : un cours de citoyenneté et un allongement de la formation des enseignants

19/07/14 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Le Vif

Le PS et le cdH ont présenté vendredi le programme du gouvernement wallon pour les prochaines années. Voici les points prévus en matière d'enseignement.

Enseignement : un cours de citoyenneté et un allongement de la formation des enseignants

© Thinkstock

"L'objectif est 1° de soutenir la réussite des élèves, 2° de renforcer la gratuité de la scolarité, 3° de faciliter la vie des parents en les aidant à concilier vie privée et vie professionnelle et 4° de favoriser le bien-être à l'école en garantissant un accueil de qualité à tous les élèves", peut-on lire dans la déclaration politique communautaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2014-2019.

Parmi les points marquants de cette réforme, on trouve l'engagement de 750 professeurs pour la remédiation dans les classes, en priorité en primaire, et durant les premières années du secondaire.

Pour lutter contre l'échec, 100 conseillers pédagogiques seront engagés en cours de législature pour accompagner les équipes éducatives pour adapter les méthodes d'apprentissage au plus près des difficultés rencontrées par les élèves.

Le gouvernement prévoit également la création d'un cours commun d'éducation à la citoyenneté, au lieu du cours de religion ou de morale laïque, dans les écoles de l'enseignement officiel.

La formation des enseignants devrait également être réformée. Le gouvernement envisage un allongement de celle-ci, passant de 3 à 5 années d'études, de manière progressive pour éviter les pénuries.

Nos partenaires