Enseignement néerlandophone à Bruxelles - Une association offre un soutien juridique aux parents qui ne trouvent pas de place

03/01/16 à 23:23 - Mise à jour à 23:23

Source: Belga

(Belga) Le mouvement citoyen "Ieder Kind een Stoel" ("Une chaise pour chaque enfant") a annoncé dimanche soir qu'il porterait devant le tribunal "les cas concrets de parents et enfants qui ne trouvent pas de place dans l'enseignement à Bruxelles". Les inscriptions dans l'enseignement néerlandophone à Bruxelles commencent le 27 janvier. Les frères et soeurs, prioritaires, ont déjà pu être inscrits en octobre, mais on sait déjà que le nombre de places sera insuffisant, notamment pour les enfants en classe d'accueil.

"Ieder Kind een Stoel" demande aux autorités de prendre ce problème à bras le corps afin que les parents puissent réellement compter sur une place pour leur enfant. L'organisation se définit comme une initiative citoyenne qui n'accepte pas de vivre dans une ville où les chances de la prochaine génération sont compromises dès son plus jeune âge. L'association indique avoir engagé des avocats et entamé une récolte de fonds afin de mener des poursuites judiciaires contre toutes les autorités responsables de l'enseignement en région bruxelloise, qu'elles soient francophones ou néerlandophones. (Belga)

Nos partenaires