Enseignement : la Communauté paie ses factures avec retard

28/02/15 à 09:16 - Mise à jour à 09:16

Source: Belga

Depuis l'accord sectoriel 2009-2010, les personnes qui travaillent dans l'enseignement peuvent se faire rembourser leurs déplacements domicile-école pourvu qu'elles utilisent les transports en commun ou le vélo.

Enseignement : la Communauté paie ses factures avec retard

Etienne Michel, le directeur général du Secrétariat général de l'enseignement catholique (Segec). © BELGA

La mesure est simple, les professeurs se font rembourser auprès de leur école qui, elle, se fait rembourser auprès de la Communauté française. Mais cette dernière met énormément de temps. Le retard est en moyenne de neuf à dix mois, peut-on lire samedi dans Le Soir.

"Dans certains cas extrêmes, ce retard atteint même 18 ou 19 mois", fait observer Etienne Michel, le directeur général du Secrétariat général de l'enseignement catholique (Segec).

"La Communauté a prévu un budget de 6,2 millions", relève-t-il. Or le total des remboursements, par an, s'élève à 7,6 millions d'euros. "C'est le fossé entre ces deux montants qui, en se reportant d'année en année, crée des retards, qui sont devenus structurels", ajoute-t-il. "On met réellement les établissements en danger".

L'école catholique compte mettre le point à l'agenda des négociations de l'accord social 2015-2016, qui ont démarré mercredi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires