Enseignement fondamental: à Bruxelles, le nombre de places est insuffisant

25/08/14 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Le Vif

Le nombre de places disponibles pour la rentrée scolaire dans l'enseignement fondamental bruxellois semble nettement insuffisant, s'inquiète lundi dans un communiqué la Fédération des Associations de Parents de l'Enseignement Officiel (FAPEO).

Enseignement fondamental: à Bruxelles, le nombre de places est insuffisant

© Belga

Par ailleurs, cette dernière souligne que les 800 places supplémentaires promises avant les élections risquent de ne pas être opérationnelles pour le 1er septembre. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles avait approuvé en février dernier la création de plus de 1.400 nouvelles places d'école, dont 800 situées à Bruxelles dans le fondamental, dans le cadre de la première phase d'un plan d'urgence portant sur des pavillons mobiles. Ces mesures devaient en théorie permettre de répondre au boom démographique prévu pour la rentrée 2014.

A une semaine de cette rentrée, la FAPEO se demande toutefois si toutes les places promises seront au rendez-vous. "A Bruxelles-Ville, il ne reste plus une place en première maternelle et, pour la première fois, toutes les écoles de la Ville ont dû établir des listes d'attente. A Anderlecht, il y aurait 950 enfants placés sur liste d'attente", détaille notamment la Fédération.

"Les communes bruxelloises les plus touchées par le boom démographique ne peuvent répondre à de nombreuses demandes d'inscription en maternelle et, dans une moindre mesure, en primaire. Les listes d'attente sont figées depuis des mois et les services ne sont pas capables d'assurer aux parents une inscription ferme", ajoute-t-elle.

Nos partenaires