Enseignement : Bruxelles a besoin de 42.000 places en plus

29/08/13 à 07:12 - Mise à jour à 07:12

Source: Le Vif

Les écoles bruxelloises, tant maternelles et primaires que secondaires, saturent. D'ici 2020, quelque 42.000 places supplémentaires devraient être créées au sein des différents réseaux scolaires.

Enseignement : Bruxelles a besoin de 42.000 places en plus

© Belga

Or, début juillet, seulement 22.123 places étaient programmées, "pour autant que ces projets soient tous mis en oeuvre à bref délai", selon "L'enseignement à Bruxelles: une gestion de crise complexe", une enquête du Brussels Studies Institute (BSI) publiée jeudi.

La croissance démographique est l'un des principaux facteurs, mais pas l'unique, de ce besoin conséquent de places dans l'enseignement. Pour 2020, 9.500 places devraient être créées en maternelle, 20.000 places en primaire et 12.500 places en secondaire.

Les enfants et jeunes qui sont scolarisés à Bruxelles mais qui vivent en Flandre et, dans une moindre mesure, en Wallonie, participent également à cette pression sur les écoles bruxelloises. Selon la note du BSI, les enfants scolarisés à Bruxelles sans y résider sont 10% (8% résidant en Flandre) dans le maternel, 14% (12%) dans le primaire et 22% (19%) dans le secondaire.

Afin de remédier à ces carences, le BSI propose d'accroître la capacité du système éducatif bruxellois en développant un urbanisme scolaire. L'école doit ainsi être remise "au centre de l'encadrement social, dans un environnement urbain où de nombreuses familles vivent dans des quartiers défavorisés et beaucoup de jeunes arrêtent leurs études avant l'obtention d'un diplôme".

La construction de nouvelles infrastructures devrait ainsi proposer une logique "de rééquilibrage territorial de l'offre scolaire à l'échelle régionale".

LeBSI tient une table ronde relative à l'enseignement bruxellois jeudi matin. Les acteurs du secteur et le public pourront à cette occasion formuler leurs commentaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires