Enquête sur un couple russe: un touriste retrouve une tête sur une plage des Fidji

05/07/16 à 05:54 - Mise à jour à 05:54

Source: Belga

(Belga) Un vacancier néo-zélandais a raconté mardi comment il avait retrouvé une tête sur une plage des Fidji, dans le Pacifique, où la police enquête sur le meurtre et le démembrement d'un couple de Russes.

Graeme Bickley et sa femme Jan se trouvaient lundi sur la plage de Natadola, destination touristique très prisée, lorsqu'ils ont repéré dans l'eau, tout au bord du rivage, un "paquet" enveloppé dans du tissu vert. Le couple savait que des morceaux de corps humains, dont deux paires de pied, avaient été retrouvés sur cette plage ces deux dernières semaines. Les victimes ont été identifiées par la police comme étant Youri et Natalia Chipouline, disparus le 16 juin. Le couple louait une ferme sur Viti Levu, l'île principale de l'archipel, où il produisait des fruits et des légumes. "Nous avons dit en plaisantant, 'c'est encore des morceaux de corps'", a dit M. Bickley à l'AFP par téléphone, alors qu'il s'apprêtait à rentrer en Nouvelle-Zélande. "Quand je suis allé le prendre, il est devenu apparent que le (paquet) pesait lourd, je suis presque tombé. Il était lesté avec des pierres, on pouvait les entendre s'entrechoquer quand je l'ai déposé sur la plage", a-t-il ajouté. Le touriste néo-zélandais a également expliqué qu'il "ne s'était pas senti" d'ouvrir le paquet ficelé à l'aide d'une corde en nylon. Les autorités qui l'ont entendu lui ont confirmé qu'il s'agissait d'une tête, a-t-il toutefois ajouté. La police pense que les deux Russes, qui vivaient aux Fidji depuis 2011, selon la presse locale, ont été tués avant que leurs corps ne soit démembrés. Une tronçonneuse a disparu de leur ferme, selon la presse locale. Leur associé, Andrew Luzanenko, a raconté quelques jours après leur disparition qu'ils avaient des difficultés financières depuis que leur ferme avait été ravagée en février par le super cyclone Winston. L'enquête se poursuit. Les plongeurs de la marine explorent les eaux proches de la plage pour retrouver d'autres restes. (Belga)

Nos partenaires