Enquête sur "l'inacceptable fête autour des cadavres" des deux djihadistes de Verviers

03/06/15 à 10:31 - Mise à jour à 10:54

Source: Belga

On aurait sabré le champagne après l'autopsie des deux djihadistes tués par la police à Verviers. Il existerait des photos qui viendraient renforcer ces allégations selon la DH. L'information est confirmée par le procureur général de Liège.

Enquête sur "l'inacceptable fête autour des cadavres" des deux djihadistes de Verviers

Christian De Valkeneer © Belga

L'Inspection générale de la police intégrée a découvert, mardi, au moins deux photos, des selfies, qui prouvent de façon certaine qu'après l'autopsie des cadavres des terroristes tués à Verviers, des personnes restant à identifier, mais se trouvant dans la salle d'autopsie à l'Institut médico-légal, ont sabré le champagne et fait la fête sur les restes des deux djihadistes, indique la Dernière Heure.

Pas des médecins légistes

Le procureur général de Liège, Christian De Valkeneer, a pu confirmer l'information au journal. Les "fêtards" ne sont pas encore formellement identifiés, puisqu'ils portaient des masques de chirurgien, mais les personnes sur les photos ne seraient pas les médecins légistes. Le procureur général de Liège parle de "comportements inacceptables, totalement inadmissibles".

Les photos circulaient depuis des semaines

Le parquet fédéral a immédiatement été informé ainsi que les juges d'instruction bruxellois spécialisés dans le terrorisme. Ces photos circulaient depuis des semaines dans l'intranet de la section Islam Radical de la DR3, la section antiterrorisme de la PJF de Bruxelles.

Une conférence de presse devrait être donnée dans les prochaines heures.

Ces deux djihadistes avaient été tué lors d'une opération antiterroriste de grande envergure lancée le 15 janvier à Verviers. Selon la police, ces deux hommes prévoyaient des attaques terroristes en Belgique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires