Enquête pour meurtre à l'encontre du bijoutier de Schaerbeek

13/04/10 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Le Vif

Une enquête pour meurtre et tentative de meurtre a été ouverte par le parquet de Bruxelles à l'encontre du bijoutier turc de Schaerbeek qui a abattu ses deux agresseurs lundi soir.

Enquête pour meurtre à l'encontre du bijoutier de Schaerbeek

© Belga

L'attaque s'est produite vers 19h10 lundi. Les deux agresseurs, Emrah O., 33 ans, et Ilker A., 27 ans, ont pénétré dans la bijouterie située chaussée de Haecht et ont menacé le gérant de 35 ans à l'aide d'au moins une arme à feu. Ils auraient tiré à une reprise mais le parquet ne dispose pas encore de toutes les certitudes à ce sujet.

Les deux individus ont mis la main sur une grande quantité de bijoux puis ont rejoint leur scooter, alors que le bijoutier allait chercher une arme à l'arrière de son magasin. Ce dernier s'est précipité dehors et a fait feu à cinq reprises sur les malfaiteurs qui prenaient la fuite. Trois, voire quatre balles ont trouvé leur cible. Ilker A. a pris deux balles, Emrah O. au moins une, dans la tête.

O. est décédé sur place tandis que Ilker A. a été emmené à l'hôpital. Il est gravement blessé mais sa vie ne serait plus en danger, selon le parquet.

Le parquet a chargé le juge d'instruction Coumans de deux enquêtes judiciaires, l'un sur le braquage, et l'autre sur les tirs. Si Somer Y. devait s'être rendu coupable de meurtre et de tentative de meurtre, il risquerait 30 ans de prison. Entre-temps, les premiers éléments de l'enquête tendent à montrer que le bijoutier ne possédait pas de permis.

Ce n'était pas la première fois que le commerçant subissait une agression puisqu'il avait déjà été la cible d'un braquage en novembre 2009.

Emrah O. et Ilker A. ne sont pas inconnus des services de police. Ilker A. est connu pour des faits de menaces et de vols avec violence mais n'avait encore jamais été condamné. Emrah O. avait déjà été condamné deux fois, à chaque fois pour vols avec violence. Il avait été libéré depuis peu sous conditions de la prison de Merksplas.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires