Enquête française sur Armand De Decker

16/11/17 à 08:00 - Mise à jour à 08:10
Du Le Vif/L'Express du 17/11/17

L'étrange démarche d'Armand De Decker auprès de l'Elysée et des renseignements français, en mars 2011, fait désormais l'objet d'une enquête au parquet de Paris. En Belgique, par contre, la justice ne s'est pas (encore ?) intéressée à ce volet troublant du Kazakhgate.

Par Thierry Denoël - Enquête avec Alain Lallemand (Le Soir) et Mark Eeckhaut (De Standaard) et Yann Philippin (Mediapart)

L'intitulé du document à en-tête du parquet national financier français, daté du 25 avril 2017, ne laisse aucun doute sur son objet : " Réquisitoire supplétif ". Et entre parenthèses : " Actes nouveaux ". Dans celui-ci, le procureur adjoint, Ulrika Delaunay-Weiss, sollicite le juge d'instruction en charge du dossier Kazakhgate (voir encadré plus bas) : " Les actes suivants nous paraissent nécessaires à la manifestation de la vérité ". Et d'énumérer : " Investigations auprès de la DGSI " (le service de renseignement intérieur français), " procéder à toutes auditions utiles en lien avec ces investigations ", " obtenir la communication des auditions et actes d'enquête de la commission d'enquête parlementaire belge en lien avec ces infractions ", " réaliser toutes autres investigations en lien avec les informations relatées dans deux articles de presse " annexés.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires