Enfin la reconnaissance pour le saucisson d'Ardenne

21/01/14 à 16:36 - Mise à jour à 16:36

Source: Le Vif

Le Conseil d'Etat donne raison au gouvernement wallon: un saucisson dit "d'Ardenne" doit avoir été produit en Ardenne. Et pas en Flandre ni en Brabant.

Enfin la reconnaissance pour le saucisson d'Ardenne

© Thinkstock

Il ne sera bientôt plus possible, en Wallonie du moins, d'acheter du saucisson d'Ardenne si celui-ci n'a pas été produit... en Ardenne. Une évidence? Apparemment pas. Le gouvernement wallon avait en effet pris, en octobre 2010, un arrêté visant à faire reconnaître les appellations saucisson, pipe ou collier d'Ardenne comme des IGP, des "Indications géographiques protégées". Ce qui semblait aller de soi ne l'a pas été, puisque des firmes flamandes ont introduit des recours au Conseil d'Etat pour faire annuler cet arrêté. Ce qui veut donc dire qu'elles commercialisent, sous l'appellation "d'Ardenne", des produits qui n'ont pas la moindre relation avec le terroir: les porcs ne sont pas élevés en Ardenne (ce qui n'est même pas exigé), et leur transformation pouvait donc se faire entièrement ailleurs.

Premier plaignant, le groupe Ter Beke avait été débouté, mais la firme Guina, de Machelen, avait pris le relais. Le Conseil d'Etat vient de lui donner tort, ce qui veut dire que l'arrêté ministériel wallon (pris à l'époque par le Bastognard Benoît Lutgen) sera d'application. Cela permet enfin à son successeur Carlo Di Antonio d'introduire le dossier d'enregistrement des charcuteries ardennaises en qualité d'IGP auprès de la Commission européenne et de faire appliquer une protection régionale transitoire qui interdira de commercialiser, en Wallonie, un "saucisson d'Ardenne" fabriqué ailleurs. Cette protection minimaliste régionale serait d'application jusqu'à la reconnaissance, ou non, de l'IGP par la Commission au niveau européen. Si la décision est positive, les salaisons "d'Ardenne" vendues en Europe devront avoir été produites en Ardenne belge.

Nos partenaires