Energies : les associations environnementales montent au front pour les incitants fiscaux

30/11/11 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Le Vif

Les associations environnementales ont condamné la décision prise dans le budget fédéral 2012 de supprimer certains incitants fiscaux aux investissements dans les économies d'énergie, tant d'un point de vue écologique qu'économique.

Energies : les associations environnementales montent au front pour les incitants fiscaux

© Thinkstock

"Ce serait un tsunami pour notre économie", a affirmé Edora, la fédération professionnelle des énergies renouvelables, qui pointe les effets de cette mesure sur un secteur en pleine croissance et les emplois qu'il génère.

Edora en a appelé à une concertation entre le niveau fédéral et les Régions afin que la politique menée dans ce domaine soit maintenue, et ce de façon cohérente.

Inter-Environnement Wallonie a demandé aux négociateurs fédéraux de revenir sur cette mesure. Selon la fédération des associations environnementales, la suppression de ces incitants ne peut être envisagée avant le transfert effectif aux Régions de cette compétence et des budgets qui y sont liés, soit en 2014.

IEW a également insisté sur la situation de la Belgique qui serait le "cancre" européen en matière de performance énergétique des bâtiments. "Au moment où les négociations internationales sur le climat se déroulent à Durban, une telle décision enverrait un très mauvais signal de la part de notre pays".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires