Encore les pavés asiatiques...

10/11/14 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Belga

Quand ils ne sont pas indiens, ils sont chinois ou vietnamiens : les pavés et dalles de pierre d'origine asiatique, moitié moins chers, vont bientôt recouvrir la Wallonie, région du grès, du marbre, du porphyre ou de la pierre bleue.

Encore les pavés asiatiques...

Place Flagey. © Belga

A Liège, le journal La Meuse s'est ému de constater que les 5 000 m² de pavés pour les trottoirs des quais de Meuse viennent de Chine, y compris devant le domicile du ministre de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS), qui avait rédigé une circulaire préconisant l'insertion de clauses sociales et environnementales dans les marchés publics.

Le transport de la pierre depuis l'Extrême Orient consomme en effet cent fois plus d'énergie que le transport depuis les carrières wallonnes. Mais la circulaire n'est guère appliquée. Des pierres asiatiques, il y en a à Liège, à Mons, à Auvelais, à Bruxelles (la place Flagey entre autres). Il y en avait à Ciney: les 18 000 m² de pavés asiatiques défaillants de la place Monseu ont été arrachés neuf ans à peine après leur pose, et remplacés par des pavés belges en 2009.

En savoir plus sur:

Nos partenaires