En fin de procès, le Néerlandais anti-islam Wilders se dit "pas raciste"

23/11/16 à 18:50 - Mise à jour à 18:51

Source: Belga

(Belga) Le député néerlandais d'extrême droite Geert Wilders, accusé d'incitation à la haine pour avoir promis "moins de Marocains" aux Pays-Bas, a assuré mercredi ne pas être "raciste" dans un discours qui a clôturé son procès.

En fin de procès, le Néerlandais anti-islam Wilders se dit "pas raciste"

En fin de procès, le Néerlandais anti-islam Wilders se dit "pas raciste" © BELGA

"Je suis seul devant vous aujourd'hui mais je ne suis pas seul: des millions de personnes sont d'accord avec moi, des gens normaux qui veulent récupérer leur pays", a affirmé l'homme politique devant le tribunal de Schiphol, assurant : "je ne suis pas raciste". "Beaucoup de Néerlandais perdront alors leurs derniers lambeaux de confiance en l'Etat de droit", a-t-il affirmé, évoquant les élections législatives de mars pour lesquelles son Parti pour la Liberté (PVV) est placé en deuxième place dans les sondages. Geert Wilders, 53 ans, s'est rendu au tribunal pour la dernière après-midi d'audience après avoir snobé son procès pendant trois semaines, dénonçant une procédure "politique". Il est poursuivi pour des propos tenus lors d'une soirée après les élections municipales de mars 2014 à La Haye. Il avait demandé à ses militants s'ils voulaient "plus ou moins de Marocains dans (leur) ville et aux Pays-Bas". Face à une foule scandant "Moins ! Moins ! Moins ! ", il avait répondu dans un sourire : "Nous allons nous en charger". Le verdict est attendu le 9 décembre. (Belga)

Nos partenaires