En 23 ans, le chômage n'a presque jamais baissé en Wallonie (Iweps)

28/11/16 à 07:09 - Mise à jour à 07:13

Source: Belga

(Belga) Depuis 23 ans, le chômage n'a presque jamais baissé en Wallonie et a augmenté à Bruxelles, alors qu'il a été divisé par deux en Flandre, selon une étude de l' Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps ) détaillée lundi dans les titres Sudpresse.

En 23 ans, le chômage n'a presque jamais baissé en Wallonie (Iweps)

En 23 ans, le chômage n'a presque jamais baissé en Wallonie (Iweps) © BELGA

Depuis 23 ans, le taux de chômage flamand a été divisé en deux, passant de 10,7 % en 1983 à 5,2 % en 2015. En Wallonie, il est resté à un niveau similaire. A Bruxelles, il a augmenté de 43%. "En 1983, moins de trois points de pourcentage séparaient le taux de chômage le plus bas, observé en Flandre (10,7 %) et le plus élevé, observé en Wallonie (13,5 %), pour 12,2 % à Bruxelles. En 2015, l'écart entre ces deux régions a explosé, passant à sept points. Pire, l'écart le plus élevé - entre la Flandre et la région de Bruxelles - atteint désormais plusde douze points" constate Béatrice Van Haeperen, de l'Iweps. L'Iweps note un fort chômage structurel en Wallonie et à Bruxelles, donc lié aux conditions structurelles de l'économie : niveau trop élevé des salaires, compétences des travailleurs ne répondant pas aux attentes des entreprises, manque de mobilité de la main-d'?uvre, système d'indemnisation incitant peu au retour à l'emploi, etc. Une crise économique ou une mauvaise conjoncture ont donc des effets nettement plus violent dans ces régions. (Belga)

Nos partenaires