Emplois perdus : le gouvernement "compte les coups sans broncher"

25/10/12 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Le Vif

Ecolo a appelé jeudi le gouvernement fédéral à agir d'urgence, notamment au niveau européen, pour protéger l'emploi et l'activité économique en Belgique, après les coups durs subis dans les industries d'Arcelor Mittal, Ford, Duferco et NLMK à La Louvière.

Emplois perdus : le gouvernement "compte les coups sans broncher"

© Image Globe

Dans l'opposition au fédéral, Ecolo estime que le gouvernement Di Rupo "compte les coups sans broncher", tandis que le gouvernement wallon - dont les Verts font partie aux côtés du PS et du cdH - a choisi de "redresser la tête et mobiliser les compétences techniques et humaines" à travers le Plan Marshall 2.Vert.

Les causes communes de ces arrêts d'activité sont à chercher, selon les Verts, dans la dérégulation de l'économie mondiale, la recherche de profits maximaux par certains investisseurs, la contraction de l'accès aux prêts bancaires ou encore la concurrence "déloyale" exercée par certains pays dans et hors Europe.

Ils demandent de conditionner les aides publiques au maintien de l'emploi, de prélever des droits sociaux et environnementaux sur les importations provenant de pays aux standards inférieurs et de mobiliser l'épargne au profit de l'économie réelle.

Ecolo réclame aussi moins de concurrence fiscale entre pays européens, une capacité de négociation renforcée des Etats au sein de l'Europe et le développement d'une "véritable politique industrielle concertée" au niveau européen.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires