Emirats: deux aéroports interrompent brièvement leur trafic en raison d'un drone

30/10/16 à 08:42 - Mise à jour à 08:44

Source: Belga

(Belga) L'aéroport international de Dubaï, l'un des plus actifs du monde, et celui voisin de Charjah, ont interrompu leur trafic pendant une heure et demie samedi soir en raison d'un survol de drone, le troisième incident de ce genre en moins de cinq mois.

L'espace aérien autour de l'aéroport de Dubaï a été fermé de 19H25 à 20H49 locales (15H25 à 16H49 GMT) "en raison d'une activité non autorisée de drone, ce qui a entraîné des détournements de trafic", a indiqué Dubai Airports, qui gère les installations. L'aviation civile des Emirats arabes unis a annoncé dans un tweet que le trafic aérien à l'aéroport de Charjah, situé à une quinzaine de kilomètres de celui de Dubaï, avait été momentanément interrompu pour la même raison. Dubai Airports a souligné que la sécurité était "la priorité des priorités" et a rappelé aux utilisateurs de drones l'interdiction de faire voler leurs appareils dans un périmètre de cinq kilomètres autour d'un quelconque aéroport. Déjà, le 28 septembre, cet aéroport avait été fermé pendant une demi-heure en raison du survol non autorisé d'un drone. Et le 12 juin, le même aéroport avait été fermé pendant pendant plus d'une heure pour la même raison. Les autorités aux Emirats arabes unis ont récemment annoncé leur intention de renforcer la règlementation sur la vente et l'utilisation des drones et de sanctionner lourdement les responsables d'infractions. Plus de 78 millions de passagers ont emprunté en 2015 l'aéroport international de Dubaï, devenu le premier du monde en terme de passagers internationaux depuis qu'il a surpassé celui de Londres-Heathrow en 2014. En février, cet aéroport a porté sa capacité annuelle à 90 millions de passagers avec l'ouverture d'un nouveau hall de 1,2 milliard de dollars. (Belga)

Nos partenaires