Emeutes à Liège : six fauteurs de troubles déférés au parquet

13/11/11 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Le Vif

A la suite des funérailles de Jordy Kasavubu samedi, abattu par le bijoutier de Tilff qu'il tentait de braquer près de son domicile à Esneux, de violentes émeutes ont eu lieu dans le centre de Liège.

Emeutes à Liège : six fauteurs de troubles déférés au parquet

© Image Globe

Six fauteurs de troubles, quatre mineurs et deux majeurs, ont été déférés dimanche au parquet de Liège. Le plus jeune d'entre eux a 16 ans et le plus âgé une vingtaine d'années.

Deux des mineurs ont été mis à la disposition du juge de la jeunesse, qui décidera d'une sanction à leur égard. Parmi les majeurs, un des individus s'est rebellé et un autre a été interpellé en possession d'un sac contenant deux bouteilles d'essence. Les policiers ont découvert d'autres bouteilles d'essence dans le centre-ville de Liège, notamment derrière l'Hôtel de Ville de Liège. Plusieurs des individus appréhendés portaient également des traces d'essence sur leurs vêtements. Les dossiers des deux majeurs ont été mis à l'instruction.

L'enquête se poursuit et d'autres arrestations, après identification par les forces de police, auront vraisemblablement lieu dans le courant de la semaine.

Dégâts dans le centre de Liège

Contrairement à ce qui a précédemment été annoncé, aucun cocktail Molotov n'a été été jeté samedi soir. Ce sont des torches pyrotechniques, utilisées pour la signalisation des voies de chemin de fer, qui ont été lancées à plusieurs endroits de la ville, dont un sur un bus des TEC Liège et un autre sur la façade d'un immeuble. Les services de police ont procédé à l'arrestation de 32 personnes samedi soir, selon un communiqué de la police de Liège.

Au total, une quarantaine de jeunes, dont des mineurs de treize ans, ont été ramenés à l'Hôtel de police de Liège dans la nuit de samedi à dimanche.

Vers 20h30, la situation était revenue à la normale. Mais des patrouilles supplémentaires ont été prévues durant la nuit et les jours à venir.

Entre 20h et 23h, d'autres incidents ont encore eu lieu. Les patrouilles de police ont systématiquement contrôlé toute personne suspecte et interpellé toutes celles prises en flagrant délit de vandalisme.

Environ 250 personnes avaient pris part à une courte marche en mémoire de Jordy, vendredi après-midi à Liège. En fin de cortège, une trentaine de jeunes avaient causé des débordements et la police aurait procédé à plusieurs interpellations.

Le Vif.be, avec Belga

Avertissement de modération

Le contenu de cet article peut donner lieu à des commentaires inacceptables sur notre site. Tout message à caractère raciste sera modéré, et l'auteur sera passible de bannissement. Pour la bonne tenue du débat, merci de débattre dans la courtoisie et le respect de l'autre. Si un commentaire vous paraît contrevenir à la charte, merci de le signaler plutôt que d'y répondre et d'envenimer la conversation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires