Elus et collaborateurs parlementaires initiés aux gestes qui sauvent

24/05/18 à 15:51 - Mise à jour à 15:58

Source: Belga

(Belga) Les cardiologues de la Belgian Heart Rhythm Association (BeHRA) ont initié jeudi quelque 300 députés, sénateurs et collaborateurs parlementaires aux gestes qui sauvent, en guise d'avant-première à la deuxième édition de la Semaine du Rythme Cardiaque qui a lieu du 28 mai au 1er juin prochains.

Chaque jour, 30 Belges sont victimes d'un arrêt cardiaque et seuls 2 à 3 y survivent, rappelle la BeHRA. Raison pour laquelle des séances d'initiation à la réanimation sont organisées gratuitement dans tout le pays (www.monrythmecardiaque.be). "Chaque minute qui passe diminue les chances de survie de la victime de 10%", explique le Dr. Ivan Blankoff, cardiologue au CHU de Charleroi et vice-président de la BeHRA. "En améliorant l'information à la population, notre ambition est de faire grimper ce chiffre jusqu'à 20% et d'ainsi potentiellement sauver 1.000 vies supplémentaires chaque année". "L'arrêt cardiaque est un drame auquel nous risquons tous un jour d'être confrontés", déclare Siegfried Bracke, président de la Chambre. "Nous nous réjouissons par conséquent de pouvoir contribuer à cette campagne, dans l'espoir de toucher un maximum de Belges". "Cette conscientisation est l'affaire de tous et il en va de chacun d'encourager son entourage à apprendre les gestes qui sauvent", renchérit Christine Defraigne, présidente du Sénat. La campagne 2018 ambitionne d'initier 6.000 personnes à la réanimation de base. (Belga)

Nos partenaires